Les Sénateurs devront bientôt prendre une décision au sujet du jeune Alex Formenton.

Deux matches décisifs pour Formenton

GLENDALE — C’est la semaine de vérité pour Alex Formenton.

La recrue des Sénateurs disputera un huitième match cette saison mardi en Arizona. En théorie, il en jouera ensuite un neuvième jeudi contre les Sabres de Buffalo quand l’équipe reviendra au Centre Canadian Tire.

Neuf matches, c’est le seuil où une décision doit être prise dans son cas alors que dans l’éventualité où il serait retourné à son club junior, les Knights de London, l’entrée en vigueur de la première année de son contrat serait repoussée à l’an prochain.

Le DG Pierre Dorion doit décider si le jeune homme de 19 ans se développerait mieux en étant utilisé à toutes les sauces avec les Knights plutôt qu’en jouant de moins en moins sous les ordres de Guy Boucher.

Formenton n’a aucun point lors de ses sept matches cette saison, lui qui en a manqué trois en raison d’une commotion cérébrale. L’ailier gauche présente un différentiel de moins-3 et il a obtenu seulement 10 tirs au but, avec 6 minutes de punition.

« Avec un jeune joueur, tu veux voir s’il est capable de contribuer et en même temps, tu veux voir une progression et t’assurer que tu fais la bonne chose pour lui, que ce soit à court, moyen ou long terme. Nous avons eu une courte discussion à ce sujet après le match (de dimanche) et nous allons voir ce qui va arriver lors des deux prochains matches et nous allons prendre la meilleure décision pour lui et pour l’organisation », a dit Dorion à ce sujet lundi lors d’un point de presse tenu à Glendale en ce jour de congé d’entraînement pour les joueurs de l’équipe.

À Las Vegas dimanche, Formenton n’a joué que 9:46 minutes, deuxième attaquant le moins utilisé après Max McCormick, ce qui a réduit son temps de glace moyen à 11:21 minutes. Dorion ne s’inquiète cependant pas que sa confiance puisse commencer à être ébranlée pour son rapide patineur.

« Il a eu des chances de compter et oui, son temps de glace a été réduit un peu, mais on joue des matches difficiles sur la route, contre de bonnes équipes, dont les finalistes de la coupe Stanley (Vegas). Il va y avoir des matches où on le remarque, d’autres où on le voit un peu moins, il faut s’attendre à ça avec un jeune de 19 ans », affirme Dorion.

Formenton s’était taillé un poste l’an dernier à 18 ans, mais il n’avait joué qu’un match avant de retourner à London, où il avait excellé avec 29 buts et 48 points en seulement 48 parties. Il avait été un des piliers de l’équipe nationale junior du Canada qui a remporté la médaille d’or du dernier Championnat mondial junior.

Dorion conserve l’option de prêter son joueur à Équipe Canada junior.

« Il peut aussi rester avec nous et aller au Championnat mondial junior. Il faut regarder les choses dans leur juste perspective. Nous savons que nous avons un très bon joueur, un très bon espoir en Alex. Nous allons faire ce que nous pensons être la bonne chose à faire », a-t-il ajouté au sujet de son choix de deuxième ronde au repêchage de 2017.

Dorion a aussi mentionné que la situation des blessés de l’équipe n’affecterait pas la décision concernant Alex Formenton. En cas de rétrogradation du jeune joueur, d’autres espoirs du club comme les attaquants Filip Chlapik, Drake Batherson, Rudolfs Balcers ou Nick Paul pourraient obtenir une promotion. Batherson est le meilleur compteur du club-école de Belleville avec trois buts et 11 points en neuf matches.

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Smith opéré

Pierre Dorion a fait savoir lundi que l’attaquant Zack Smith a été opéré dimanche à Ottawa pour trois fractures différentes à l’os zygomatique, situé près de la tempe du côté gauche, résultat d’un coup de patin accidentel de Matt Calvert, de l’Avalanche, vendredi soir à Denver. « Il y a eu beaucoup de douleur pour Zack, qui est un gars tough. Dans deux semaines, on va en savoir plus sur la durée de son absence. Il ne peut rien faire pour la prochaine semaine parce que les médecins ne veulent pas de pression sanguine qui monte à son visage. Après ça, il pourra patiner et il devra jouer avec une visière complète », a indiqué Dorion. Soumis au ballottage pendant le camp, Smith avait deux buts et cinq points en neuf matches à sa fiche, lui qui est un des seuls joueurs de l’équipe à jouer sans visière. 

Tkachuk patine

Également dans le domaine des nouvelles de l’infirmerie, Pierre Dorion a révélé que le premier choix Brady Tkachuk a patiné lundi matin à Ottawa, une première pour lui depuis qu’il s’est tordu un ligament d’une jambe le 15 octobre dernier contre Dallas. « Ça semble s’être bien passé, mais on ne précipitera pas les choses avec lui, on va s’assurer qu’il soit à 100 % quand il va revenir au jeu », a-t-il dit. Le défenseur Ben Harpur, rentré à Ottawa avec Smith samedi, est pour sa part blessé au dos, une blessure qui ne serait pas trop sérieuse alors qu’il doit patiner mardi ou mercredi.

Anderson occupé

Les 53 tirs auxquels Craig Anderson a fait face dimanche à Vegas égalaient son sommet personnel réalisé deux fois avec les Panthers de la Floride. Il a déjà réussi un blanchissage de 53 arrêts (contre les Islanders en 2008), alors que le record du plus de tirs alloués des Sénateurs est de 57, dans une défaite en prolongation de 5-4 contre ces mêmes Islanders le 13 janvier 2011, alors que Robin Lehner était devant le filet. « Je ne me suis pas pesé aujourd’hui, j’imagine que j’ai perdu quelques livres », a dit Anderson après le match tard dimanche soir. Étant donné cette charge de travail. Guy Boucher a dit après le match qu’il est « fort probable que (Mike) Condon joue mardi, mais on doit d’abord s’en parler (lundi) ».