L'attaquant des Ducks Nicolas Deslauriers célèbre un de ses trois buts en première période aux dépens du gardien des Sénateurs Marcus Högberg lors du gain de 5-2 d'Anaheim mardi soir au Honda Center.

Deslauriers explose contre Högberg et les Sénateurs

ANAHEIM - Nicolas Deslauriers s’est avéré le pire cauchemar de Marcus Högberg mardi soir au Honda Center.

Meneur de la LNH pour les combats avec 14, Deslauriers a presqu’égalé sa production de quatre buts de ses 57 premiers matches de la saison alors qu’il s’est joint à deux grands noms de l’histoire de son club, Teemu Selanne et Ryan Getzlaf, comme joueurs des Ducks ayant compté trois buts en première période.

Högberg n’a pas vraiment accordé de mauvais but, à part peut-être le troisième de Deslauriers qui l’a frappé dans le gant et le masque avant de rebondir derrière lui, 38 secondes après le deuxième de la vedette de la soirée. Son entraîneur D.J. Smith l’a donc laissé dans le match jusqu’à la fin, alors que Jakob Silfvberberg et Rickark Rakell l’ont déjoué en avantage numérique.

«C’est du hockey perdant de les laisser prendre les devants comme ça, ensuite ils n’ont plus besoin de compter. C’est une autre leçon pour nous, il faut être prêt dès le début, a dit Smith après un match dominé 41-15 au chapitre des tirs par son club. Marcus n’était pas aussi ‘sharp’ que d’habitude, mais il s’est amélioré plus le match avançait. Je ne l’aurais retiré que si ça avait vraiment dégénéré.»

Högberg, qui n’a pas dévoilé la nature de son problème familial, était déçu du résultat, mais content d’avoir fini la rencontre. «Tu ne veux jamais abandonner. C’était un match difficile, mais tu veux aller de l’avant et apprendre de ça», a-t-il indiqué.

Brady Tkachuk, lors d’une attaque à cinq, a réussi à prendre le vétéran Ryan Miller en défaut devant le filet des Ducks en deuxième, profitant d’une belle passe de Colin White. Ce dernier a compté en fin de rencontre quand Tkachuk lui a rendu la pareille. Son 21e filet fait qu’il n’est plus qu’à un but d’égaler sa production de sa saison recrue, l’an dernier.

«On ne peut pas laisser ‘Hoggy’ (Högberg) à lui-même comme ça, a noté Tkachuk. En même temps, on doit lever notre chapeau (à Deslauriers), il était partout sur la glace. Ça doit être pas mal ‘cool’ de faire un tour du chapeau naturel. Il a bien joué, il était physique également, il faut lui donner du crédit car il le mérite.»

«Ils ont compté sur toutes leurs chances en première période, ces soirées-là vont arriver. On doit oublier ça, la bonne chose est qu’on joue à nouveau dans moins de 24 heures», soulignait le défenseur Thomas Chabot de son côté, lui qui a frappé un poteau dans ce match.

Ce revers, qui met fin à une courte séquence de deux gains de suite des Sénateurs, fera plaisir aux amateurs souhaitant de meilleures chances de gagner la loterie Alexis Lafrenière pour le club de la capitale. Avec 62 points, ils occupent le 30e rang mercredi matin avant d’affronter en soirée les détenteurs de la 29e place, les Kings de Los Angeles, qui ont le même total de points tout en ayant joué un match de moins.