Les ennuis de Mike Condon forcent le jeune Filip Gustavsson à jouer plus souvent que prévu à Belleville.

Des hauts et des bas pour Gustavsson

Les choses ne vont pas trop bien avec les Sénateurs d’Ottawa de ce temps-ci, et par effet de domino, il en va de même avec leur club-école de Belleville.

En particulier, la situation problématique causée par les malheurs du gardien substitut Mike Condon ont eu un effet négatif sur le gardien d’avenir du club, le Suédois de 20 ans Filip Gustavsson.

Avec le rappel du vétéran Mike McKenna et alors que Condon ne se rapportera à Belleville que mardi, après avoir soigné une blessure mineure en plus d’avoir cherché à oublier l’affreux but sur un dégagement alloué la semaine dernière en Arizona, Gustavsson a obtenu trois départs de suite avec les petits Senators.

S’il a bien fait pour voler une victoire à Laval mercredi dernier, repoussant 34 lancers dans un gain de 2-1, ça s’est moins bien passé en fin de semaine à Syracuse alors qu’il a été retiré des deux défaites aux mains du Crunch dirigé par Benoît Groulx. Il a alloué cinq buts sur 13 tirs vendredi dans un revers de 5-4, puis il a été chassé après quatre buts sur le même nombre de lancers samedi dans une défaite de 6-1, le sixième gardien de l’organisation, Jake Pederson, venant en relève lors de ces deux matches vu que Marcus Hogberg demeure sur la liste des blessés.

« Avoir eu une autre option, comme Hogberg ou Condon, je l’aurais probablement retiré plus tôt du match de vendredi parce que “Gus” en arrachait, a confié l’entraîneur-chef Troy Mann lorsque joint par Le Droit lundi. Il était aussi notre meilleure option samedi, mais il a aussi eu des difficultés, quoiqu’on aurait pu mieux jouer devant lui pour l’aider. Peut-être que mentalement, il aurait bénéficié d’une pause... Il est un jeune gardien, ces choses-là vont arriver, il va y avoir des hauts et des bas. »

Gustavsson, qui en est à sa première saison en Amérique du Nord à 20 ans, devait à l’origine amorcer la saison dans la ligue East Coast, à Brampton. Les Sénateurs fondent quand même de grands espoirs en cet ancien choix de deuxième ronde des Penguins de Pittsburgh, acquis dans l’échange qui a envoyé le Gatinois Derick Brassard (présentement blessé) au club de la Pennsylvanie.

Mann a déjà fait savoir que Condon sera son gardien partant pour le prochain match de son club, vendredi alors que les Marlies de Toronto seront les visiteurs à Belleville. Peu épargné par les blessures et les rappels, le club-école a dû mettre un défenseur de Brampton, Jonathan Racine, sous contrat pour avoir six défenseurs, et il sera rapatrié cette semaine alors que l’arrière Stuart Percy s’est disloqué une épaule vendredi, pendant qu’Eric Burgdoerfer et Christian Jaros demeurent à Ottawa.


«  Avoir eu une autre option, comme Hogberg ou Condon, je l’aurais probablement retiré plus tôt du match de vendredi.  »
l’entraîneur-chef des Senators Troy Mann

Les petits Senators, dont le dossier est de 5-7-0, sont toujours menés en attaque par l’ailier Drake Batherson, qui est le 11e meilleur compteur de la Ligue américaine avec ses 5 buts et 13 points. « Il est notre meilleur joueur, souligne Mann à son sujet. Il est très dangereux en attaque. On travaille avec lui sur sa constance au niveau du jeu défensif, ce qui va lui permettre d’être rappelé pour de bon par Ottawa, et non juste pour quelques matches. »

Parlant de constance, Mann en recherche de la part du Québécois Gabriel Gagné, qui n’a qu’un but et trois passes à sa fiche, en 12 matches. « Il a connu un gros match d’un but et deux passes, mais pour le reste, il joue trop en périphérie. Je lui en ai parlé encore en fin de semaine, il doit jouer beaucoup plus en ligne droite, aller à l’intérieur pour foncer au filet, lui qui patine bien pour un gros bonhomme », a noté Mann en parlant du meilleur buteur des Senators la saison dernière.

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Lajoie à mi-chemin d’un record

En comptant son cinquième but de la saison dimanche, à son 14e match, le défenseur recrue Maxime Lajoie est déjà rendu à mi-chemin du record d’équipe pour un arrière de première année, qui appartient à Andrej Meszaros. Le Slovaque qui joue toujours dans la KHL (pour le Slovan de Bratislava) a compté 10 buts lors de la campagne 2005-2006, marque que Thomas Chabot avait menacé la saison dernière avec ses 9 buts. Lajoie, en passant, a célébré son 21e anniversaire de naissance lundi, lui qui partage sa date de naissance avec l’ancien Sénateur Alexeï Yashin, qui est maintenant âgé de 45 ans. Sa surprenante contribution (il a aussi trois passes) fait que les Sénateurs mènent la LNH pour les buts (14) et les points (42) récoltés par des défenseurs.

Des espoirs qui comptent

Deuxième choix de première ronde des Sénateurs en juin dernier, le défenseur Jacob Bernard-Docker a compté le premier but de sa carrière avec les Fighting Sioux de l’université North Dakota vendredi contre le Wisconsin, avant de marquer le but vainqueur en prolongation lors de leur match du lendemain contre la même équipe. Jonathan Gruden, le choix de 4ronde en juin dernier, l’a imité avec son premier but pour l’université Miami of Ohio vendredi dernier. À noter également qu’Alex Formenton, rétrogradé aux Knights de London jeudi dernier, a compté à son premier match avec eux, dans un filet désert lors d’un gain de 3-0 contre Kitchener dimanche. Le centre Josh Norris, acquis dans l’échange d’Erik Karlsson, a pour sa part eu un match de deux buts et une passe samedi avec Michigan.

Entre les lignes

Guy Boucher n’était pas content de la décision d’un arbitre de décerner une mineure à Mikkel Boedker en fin de match dimanche, et il l’a fait savoir au superviseur des officiels pour ce match, Bill McCreary. Il ne voulait cependant pas dire que son club était généralement défavorisé parce qu’il ne fait pas partie de l’élite de la LNH. « Je ne veux pas embarquer là-dedans. Je l’ai révisé parce que c’était juste une petite tape sur le bâton. Tout ce que je vais dire, c’est je ne vais pas blâmer mon joueur », a-t-il dit... 

Il devrait y avoir moins de sièges vides au Centre Canadian Tire mardi soir pour la visite des Devils alors que ce sera la 15e soirée annuelle de reconnaissance des Forces armées canadiennes, 3000 soldats et leurs familles étant reçus pour l’occasion.