David Perron encaisse une mise en échec de Zdeno Chara pendant la visite des Golden Knights de Vegas à Boston, jeudi soir.

Des chevaliers qui travaillent fort

Ils ont beau avoir perdu leurs trois derniers matches au début d’un voyage de six parties, les Golden Knights de Vegas sont débarqués à Ottawa pour la première fois vendredi en tant qu’équipe surprise du premier mois d’activités dans la LNH.

Personne n’aurait pu prédire que le club d’expansion qui est devenu le 31e club du circuit Bettman commencerait la saison en gagnant huit de ses neuf premiers matches, même s’il a vu son gardien numéro un Marc-André Fleury subir une commotion cérébrale et que ses remplaçants Malcolm Subban et Oscar Dansk sont aussi tombés au combat avec des blessures au bas du corps.

« C’est bien simple, ils ont une équipe qui n’abandonne jamais. C’est comme ça qu’ils ont du succès. Je vais dire ça à propos de très peu d’équipes de la ligue, ils ont probablement le club le plus travaillant de la ligue. Il y en a certaines dans le circuit, mais après avoir regardé plusieurs de leurs matches, ils sont très impressionnants à ce niveau », analysait l’entraîneur-chef des Sénateurs Guy Boucher.

« Les gens vont dire qu’ils ont des joueurs que les autres clubs ont laissés pour compte. Oui, mais ils ont beaucoup d’expérience et beaucoup de profondeur, ce qui est le plus important dans la LNH. Si tu n’as pas de profondeur derrière tes joueurs de grand talent, tu ne peux pas maintenir ta cadence. Ils ont un peu de talent pur, mais ils ont surtout quatre lignes et trois paires de défenseurs qui peuvent tenir leur bout, et ces gars-là sont en mission pour prouver qu’ils sont assez bons. On a un club qui travaille nous aussi et on va en avoir plein les bras », a-t-il ajouté.

Un des attaquants des Golden Knights qui a des mains, David Perron, était flatté par ce commentaire de Boucher.

« C’est le fun d’entendre ça. Je ne sais pas si les autres équipes disent ça parce qu’ils veulent dire qu’on a un manque de talent... Non, non, je niaise. On entend dire ça beaucoup jusqu’à maintenant. Guy est un gars qui a une bonne vision de la game et évidemment, c’est bien d’entendre ça de lui. On essaie de continuer comme ça, on a encore tellement de travail à faire cependant. Ça peut revirer de bord assez vite », a-t-il déclaré.

Une blessure après l’autre

Les nouveaux « chevaliers de la Table ronde » ont dû faire face à des circonstances exceptionnelles, avec la tragédie du 1er octobre dernier au Mandalay Bay Hotel qui a coûté la vie à 58 personnes. Et au niveau de l’équipe, l’épidémie de blessures aux gardiens est du rarement vu.

« C’est fou, on dirait qu’un gardien commence à prendre son erre d’aller, il joue trois bonnes parties, puis il se blesse. Les blessures font partie du jeu, mais ça n’arrive pas trop souvent que trois gardiens se blessent l’un après l’autre, dans un segment de 10 parties. Notre philosophie, c’est que le prochain a sa chance (“next man up”). C’est au tour de Max maintenant, il a connu un bon match à Boston (jeudi, dans un revers de 2-1) », a souligné l’entraîneur de Vegas Gerard Gallant.

Max, c’est Maxime Lagacé, un ancien de la LHJMQ (avec l’Île-du-Prince-Édouard, le Cap-Breton, Shawinigan et Sherbrooke) qui a passé les trois saisons précédentes à se promener entre la Ligue américaine et la ligue East Coast dans l’organisation des Stars de Dallas, qui lui avaient fait signer un contrat comme joueur non repêché à 18 ans.

« Quand tu es dans les mineures, parfois tu te demandes si ta chance va venir. Maintenant qu’elle se présente, je veux la saisir du mieux que je peux. Je ne souhaitais pas de malheur à personne, mais c’est une opportunité unique. J’ai bien du plaisir “en haut” », a dit le gardien de 24 ans qui avait commencé la saison avec les Wolves de Chicago, dans la LAH. En trois matches dans la LNH, il a une fiche de 0-3 avec une moyenne de 4,59 et un taux d’efficacité de ,855.

LES SÉNATEURS EN BREF

Hammond n’intéresse pas les Golden Knights

Selon nos informations, les services d’Andrew Hammond, le gardien qui fait 1,35 million $ à jouer dans la Ligue américaine avec les Senators de Belleville, ont été offerts aux Golden Knights pour les dépanner face à leur épidémie de blessures à des gardiens. Le DG Pierre Dorion a assisté à leurs deux matches à New York plus tôt cette semaine, mais son homologue George McPhee n’était pas intéressé à ramasser son contrat. Son club a plutôt rappelé un gardien de 19 ans, Dylan Ferguson, de son club junior, les Blazers de Kamloops. Ferguson a fait partie de l’échange qui a envoyé Marc Méthot à Dallas, ce choix de septième ronde au dernier repêchage étant cédé aux Golden Knights avec un choix de deuxième ronde en 2020.

Repos pour Phaneuf

Alors que le défenseur Mark Borowiecki demeure un cas douteux pour le match de samedi, toujours affaibli par une grippe, Dion Phaneuf brillait aussi par son absence à l’entraînement de vendredi midi. Il n’avait pas participé non plus à l’entraînement matinal de jeudi, avant d’affronter les Red Wings. « Il doit composer avec quelque chose de mineur, il l’a fait hier et il devrait pouvoir encore le faire (samedi) », a dit Boucher.

Entre les lignes

Boucher a dit que le fait que l’épouse de Craig Anderson va effectuer la mise au jeu protocolaire du match de samedi n’a pas été une considération quand il a décidé de lui donner ce départ. « On ne gère pas les choses comme ça. Si ça avait le tour de “Condo” (Mike Condon), ça aurait été son match. On gère ça pour gagner un match, et on considère le repos et l’adversaire. Après la mise au jeu, il va être capable de s’occuper d’arrêter la rondelle », a indiqué Boucher... L’essai de Tom Pyatt aux côtés de Derick Brassard et Mark Stone n’aura pas duré longtemps : il était de retour avec Jean-Gabriel Pageau à compter du deuxième tiers jeudi soir de même qu’à l’entraînement de vendredi. C’est au tour de Mike Hoffman d’obtenir une audition sur le premier trio du club maintenant, une ligne qui a été fort dangereuse contre les Red Wings.