Le défenseur Dylan DeMelo bataille avec l’attaquant des Sharks Marcus Sorensen près du filet défendu par le gardien Craig Anderson lors du match de dimanche dans lequel il a récolté deux passes.

DeMelo pourra encore taquiner Couture

Dylan DeMelo a encore eu le dessus sur ses amis des Sharks dimanche.

Le défenseur que les Sénateurs ont acquis en même temps que Chris Tierney, Rudolfs Balcers, Josh Norris et le premier choix de 2020 de l’équipe de la vallée du Silicone a récolté deux passes dans la victoire de 5-2 des siens, sans faire de bruit.

L’entraîneur-chef D.J. Smith l’a louangé après coup pour son éthique de travail irréprochable.

«Il est un vrai professionnel. C’est un gars qui se présente chaque jour pour la pratique et pour aller au gymnase. Il travaille fort et fait tout comme il faut, et c’est un compétiteur. Il est probablement un des joueurs les plus sous-estimés que nous avons ici, certainement au sein de notre brigade défensive. Le gars est dans la ligue depuis un bout de temps et il sait ce qu’il a à faire pour rester ici», a-t-il souligné.

L’avenir de l’ancien partenaire de Thomas Chabot, qui forme maintenant un duo avec Mark Borowiecki, fera l’objet de spéculation au cours des prochains mois alors qu’il écoule la dernière année d’un contrat qui lui rapporte 900 000 $. Si les Sénateurs ne négocient pas une prolongation de l’entente avec lui, il deviendra joueur autonome sans restriction le 1er juillet prochain, tout comme plusieurs autres de ses coéquipiers — Jean-Gabriel Pageau, Borowiecki, Vladislav Namestnikov et Craig Anderson, entre autres. Ils pourraient tous se retrouver sous d’autres cieux à la date limite des transactions du 24 février pour faire place à des espoirs qui sont présentement à Belleville.

DeMelo a peut-être laissé un indice qu’il pourrait être de retour à Ottawa la saison prochaine dimanche matin quand il a parlé de la marche Illumine la nuit de samedi à l’université Carleton, un événement dont il a été l’ambassadeur pour aider à amasser 357 000 $ pour la Société de leucémie et lymphome du Canada.

«La marche a été fantastique, plusieurs de mes coéquipiers sont venus et il y avait beaucoup d’autres gens. C’était une première pour moi et je ne demanderais pas mieux que de le refaire l’an prochain», a dit l’arrière de 26 ans.

Quant à ses amis des Sharks, ils peuvent s’attendre à entendre parler de la défaite de dimanche pour longtemps. «Je m’entraîne avec Logan (Couture, leur capitaine) pendant la saison estivale (à London) et je ne me suis pas gêné pour le taquiner avec ça l’an passé (après un gain de 6-2 à Ottawa), jusqu’à ce qu’il puisse me rendre la pareille quand ils ont gagné à San Jose. Mais on avait encore le dessus au total des buts», a-t-il blagué.

Le match revanche en Californie aura lieu le 7 mars prochain, à condition que DeMelo soit toujours un membre des Sénateurs à cette date.

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Beaudin et Chlapik rétrogradés

Vu qu’ils n’ont pas de match avant samedi, les Sénateurs ont rétrogradé les recrues Jean-Christophe Beaudin et Filip Chlapik à Belleville lundi. Comme ils ont formé un solide quatrième trio avec Scott Sabourin dans la victoire contre les Sharks dimanche, ils pourraient toujours être rappelés à Ottawa en vue du match contre les Bruins à Boston samedi, mais cela va probablement dépendre de l’état de santé du centre Artem Anisimov, qui pourrait recommencer à patiner cette semaine.

«Ça va être difficile parce qu’il n’a pas patiné. S’il n’est pas en pleine santé, ce ne serait pas une bonne idée de le faire revenir contre une équipe comme les Bruins», a noté l’entraîneur-chef D.J. Smith dimanche. Il faudra aussi voir ce que Smith et l’organisation voudront faire avec le vétéran Bobby Ryan, laissé de côté dimanche.

***

Deux jours de congé

D.J. Smith a offert une journée de congé à ses joueurs lundi, et après un entraînement mardi, une seconde est planifiée pour mercredi.

«On sait qu’on va avoir un calendrier chargé plus tard (en novembre). On va donc travailler. On va avoir congé lundi et mercredi pour rester frais et dispos, et on va pratiquer mardi, jeudi et vendredi avant d’aller à Boston. On va travailler sur nos systèmes, mais on va patiner aussi. On sait qu’il va falloir être prêts à patiner contre une équipe très rapide à Boston», a commenté Smith, qui verra ensuite son équipe poursuivre une séquence de trois parties en quatre jours dans la région de New York, avec des matches contre les Rangers et les Islanders lundi et mardi.

Le club reviendra ensuite au CCT pour la visite des Kings de Los Angeles le 7 novembre.

***

Entre les lignes

  • D.J. Smith n’a pas aimé un coup porté à l’endroit de Thomas Chabot en fin de match et celui-ci a paru ébranlé dans les instants suivants. «Je n’ai pas aimé ça, ce n’était pas nécessaire, mais je pense qu’il va être correct, on va voir», a-t-il dit.
  • Espoir acquis dans l’échange d’Erik Karlsson, le centre Josh Norris remplace bien Logan Brown comme premier centre à Belleville, lui qui a récolté deux passes dimanche dans un gain de 4-3 à Providence, ce qui lui donne deux buts et sept points à ses quatre derniers matches.
  • Dans la ligue East Coast, le club affilié à Belleville, le Beast de Brampton, a vu le gardien recrue Alex Dubeau, ancien de la LHJMQ, obtenir son premier jeu blanc en carrière chez les pros, repoussant 27 lancers dans un gain de 6-0 contre Worcester dimanche.