Deux jours après avoir été échangé à Winnipeg, Dylan DeMelo (2) affrontera ses anciens coéquipiers dans son nouvel uniforme des Jets, jeudi, au Centre Candian Tire.

DeMelo déjà de retour

La soirée en l’honneur de Chris Phillips a jeté de l’ombre sur l’échange de Dylan DeMelo, passé aux Jets de Winnipeg mardi en retour d’un choix de troisième ronde en juin prochain.

La transaction demeure d’actualité cependant alors que le fiable défenseur acquis des Sharks de San Jose dans le cadre de l’échange d’Erik Karlsson aura droit dès jeudi soir à une vidéo soulignant son retour dans la capitale pour affronter les Sénateurs. Comme il n’a pas amassé beaucoup de points avec son ancien club, il risque d’y avoir plus de faits saillants de ses interactions avec ses coéquipiers en tant que réalisateur des vidéos cocasses produits par l’équipe, mais quand même.

DeMelo était un joueur apprécié de ses coéquipiers dans le vestiaire, et son départ à moins d’une semaine de la date limite des transactions n’augure rien de bon pour un autre joueur autonome sans compensation potentiel, le centre Jean-Gabriel Pageau. Mais dans la foulée de l’hommage à Phillips, ceux-ci n’ont pas eu l’occasion de commenter son départ.

«Le monde a eu moins le temps d’en parler avec la soirée que nous avons eue hier, suite à la victoire et à la belle soirée pour Chris. Mais ce n’est jamais le fun de voir un de tes chums partir. C’est un gars qui était énormément apprécié dans la chambre, un gars très talentueux. Quand on a su la nouvelle, je lui ai envoyé un message. Je suis certain qu’il va bien faire dans sa nouvelle organisation. C’est un gars qui s’est facilement intégré à notre groupe ici. Je sais qu’il va faire la même chose à Winnipeg. En même temps, tu lui souhaites la meilleure des chances, c’est certain», a souligné son partenaire pendant la majorité de la saison dernière, et une petite partie de la présente, Thomas Chabot.


« C’est quand même une situation assez drôle qu’il soit juste resté ici et qu’il va maintenant jouer dans le même aréna, mais dans la chambre des visiteurs. »
Thomas Chabot

L’entraîneur-chef D.J. Smith était encore plus élogieux à l’endroit de l’arrière-garde de 27 ans qui sera joueur autonome sans compensation le 1er juillet prochain.

«C’est un très bon gars, je ne peux pas en dire assez à son sujet. Je l’ai dit aux gars au début de notre réunion hier, nous avons perdu un bon homme. Vous ne trouvez pas souvent des gars comme lui très souvent, des gars dont vous n’avez pas à vous occuper du tout, qui se présentent pour jouer et sont de bonne humeur chaque jour, aident les plus jeunes. Je ne peux que lui faire des compliments pour tout ce qu’il a fait pour moi comme entraîneur à sa première année. On lui souhaite la meilleure des chances», a-t-il indiqué.

Quand le Droit lui a fait remarquer qu’un tel joueur, à un salaire raisonnable de 900 000 $, aurait fort bien pu rester pour faire partie de la solution, Smith a ajouté : «Oui, mais il doit voir pour lui-même. Vous devez parfois faire ce qui est le mieux pour votre carrière et une organisation doit faire ce qu’elle doit faire. Nous avons plusieurs jeunes qui s’en viennent, on doit les regarder. S’il peut aider Winnipeg à aller en séries et y participer, ça ne sera que mieux pour lui.»

DeMelo amorcera son séjour avec les Jets en affrontant ses anciens coéquipier tout comme Matt Duchene qui avait joué son premier match contre l’Avalanche après avoir été échangé aux Sénateurs.

«C’est quand même une situation assez drôle qu’il soit juste resté ici et qu’il va maintenant jouer dans le même aréna, mais dans la chambre des visiteurs. Ça va être différent pour lui», a mentionné Thomas Chabot.

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Véronneau à Toronto

Les Sénateurs ont conclu un échange pour aider leur club-école de Belleville mercredi soir, cédant l’attaquant Max Véronneau, mis sous contrat l’an dernier à sa sortie de l’université Princeton, aux Maple Leafs de Toronto en retour du centre Aaron Luchuk et d’un choix conditionnel de 6e ronde en 2021 (condition : 10 matches dans la LNH cette saison ou la prochaine pour Véronneau). Luchuk revient dans l’organisation en même temps que l’attaquant Darren Archibald, rapatrié contre le défenseur Trent Bourque. « Darren apporte beaucoup de leadership et d’expérience à un jeune groupe alors qu’Aaron vient ajouter de la profondeur à la ligne de centre de Belleville », a commenté le DG Pierre Dorion. Véronneau aura joué 16 matches pour le club de son patelin (12 l’an dernier, quand il a récolté deux buts et deux passes). Luchuk a surtout joué dans la ligue East Coast cette saison, amassant 19 buts et 49 points à Terre-Neuve.

Entre  les lignes

Parmi les anciens qui étaient au CCT mardi pour l’hommage à Chris Phillips, l’ancien dur à cuire Dennis Vial a un lien particulier avec Drake Batherson, son neveu. Heureux hasard, ce dernier a compté (à 4:44 de la fin du premier tiers) tout juste après une entrevue de celui-ci à l’écran géant. « J’ai regardé son entrevue sur le banc et c’était pas mal cool qu’il soit ici. J’ai passé du temps avec lui avant et après le match. J’ai compté 30 secondes après cette entrevue et quand je lui ai parlé, il était en beau fusil parce qu’il était dans l’ascenseur pour aller de la suite [au lieu de l’entrevue], ce qui fait qu’il a raté nos quatre buts de suite », a-t-il raconté...

Le nouveau venu Jayce Hawryluk s’est entraîné sur le quatrième trio aux côtés de Nick Paul et Anisimov mercredi et il pourrait disputer un premier match contre les Jets, en remplacement de Scott Sabourin. « On va voir au niveau de la santé ou d’autre chose pouvant arriver hors glace. J’aimerais l’utiliser, mais j’hésite aussi à changer l’alignement. Personne ne mérite d’être retranché. On va voir ce qui va arriver d’ici à [jeudi] », a dit D.J. Smith.