Le nouveau partenaire de Thomas Chabot, Ben Harpur, échange des coups avec Sean Kuraly.

DeMelo blessé, Chabot perd son partenaire

Thomas Chabot devra se débrouiller sans son partenaire régulier, Dylan DeMelo, pour un petit bout de temps.

Dominant à nouveau samedi soir dans un gain de 2-1 contre les Penguins de Pittsburgh où il a récolté un but et une passe, le défenseur vedette des Sénateurs d’Ottawa a vu l’ancien Shark s’ajouter à une liste de blessés qui s’allonge quotidiennement alors qu’il a été victime d’une mise en échec de Riley Sheahan au premier tiers.

DeMelo a réussi à finir la rencontre, mais il n’a pu affronter les Bruins dimanche en début de soirée. Comme Christian Jaros est également au rancart en raison d’une blessure au bas du corps, les Sénateurs ont rappelé Erik Burgdoerfer de leur club-école de Belleville et il a formé une troisième paire avec le nouveau venu Justin Falk.

Chabot a pour sa part dû s’habituer à un nouveau partenaire, en l’occurrence Ben Harpur, qui a pris de l’assurance depuis son retour de maux de dos.

« C’est une blessure au haut du corps. J’aimerais dire qu’il sera évalué au jour le jour, mais on ne sait pas s’il va être du voyage, on va voir », a indiqué l’entraîneur-chef Guy Boucher quelques heures avant le match contre les Bruins.

Au lendemain de ce match, les Sénateurs vont tenir un entraînement au Centre Canadian Tire avant de prendre le chemin de Nashville, où ils affronteront les Predators mardi avant d’aller à Detroit vendredi et Montréal samedi.

« Il [DeMelo] a terminé le match [malgré la blessure], ce qui témoigne de son caractère. On avait besoin de ça, il l’a fait, mais ça a empiré par après, donc on doit s’assurer de bien s’en occuper... On va espérer qu’on ne le perd pas pour longtemps, il a fait du bon travail pour nous, il est une bonne personne, très intelligent et bon dans le vestiaire. Un de ces gars qui rend l’environnement meilleur », a ajouté Boucher, qui a aussi dit que Jaros n’est pas blessé trop sérieusement.

Ces blessures à la ligne bleue s’ajoutent à celles plus sérieuses des attaquants Matt Duchene et Bobby Ryan, dont les absences prolongées ont été confirmées en fin de semaine. Le premier a une élongation musculaire à l’aine et il va rater « des semaines », selon Boucher, alors que le second a une commotion cérébrale qui fait qu’il sera absent pour une durée encore indéterminée.

Sans eux, les Sénateurs ont quand même réussi à arracher un surprenant gain de 2-1 en prolongation contre les Penguins samedi soir, grâce au but gagnant de Ryan Dzingel lors d’une supériorité numérique.

Au sommet

Chabot a repris temporairement la tête du classement des pointeurs chez les défenseurs de la LNH avec sa récolte de deux points, ce qui lui en donne 33 cette saison, un de plus que Morgain Rielly, des Maple Leafs de Toronto. Il revenait ainsi à la charge après un de ses pires matches de la saison, lui qui avait présenté un différentiel de moins-4 lors du revers de 5-2 contre le Canadien de Montréal jeudi dernier, ce qui lui avait valu une convocation au bureau de Boucher plus tôt dans la journée.

« C’est certain qu’il nous manquait deux gros morceaux, mais de voir le caractère qu’il y a dans cette chambre-là et les gars qui sont capables d’augmenter leur niveau de jeu même s’il nous manque des bons joueurs, c’est [un gain] important », a indiqué Chabot après avoir passé 26:15 minutes sur la patinoire contre Sidney Crosby et compagnie.

+

ANDERSON EN FORME

Avant d’obtenir une rare soirée de congé dimanche, le gardien Craig Anderson s’était illustré dans la victoire de 2-1 samedi soir contre les Penguins, réalisant 35 arrêts. Il n’a pas eu à en réaliser beaucoup de spectaculaires passé la première période cependant alors que sa brigade défensive a été revigorée par le retour au jeu de son pensionnaire, la recrue Maxime Lajoie. «On a traversé la tempête en première et nous avons connu de bonnes périodes en deuxième et troisième. On a fait du bon travail pour limiter le temps et l’espace (des Penguins), ils ont été un peu frustrés. On doit jouer comme ça pour avoir une chance de gagner, on ne gagnera pas juste en se fiant sur nos habiletés et en faisant 19 belles passes de suite pour marquer», a analysé Anderson après coup.

***

LES GARDIENS S'ILLUSTRENT À BELLEVILLE

Gros week-end pour les deux gardiens suédois des Senators de Belleville, qui ont récolté cinq points sur une possibilité de six lors d’une séquence de trois parties en moins de trois jours. Marcus Högberg (photo) avait amorcé la séquence en arrêtant 18 rondelles dans un gain de 7-2 contre Laval vendredi, et il l’a conclue en effectuant 35 arrêts dans un revers de 1-0 en prolongation contre les Marlies de Toronto où son club n’a obtenu que 10 lancers à l’autre bout de la glace. Entre les deux, son compatriote Filip Gustavsson a aussi effectué 35 arrêts samedi dans un gain de 3-2 contre les Bruins de Providence.