Les Capitals de Washington sont venus infliger aux Sénateurs une quatrième défaite de suite, une deuxième en une semaine, samedi.

Défaite honorable de Sénateurs éclopés

Décimés par les blessures, les Sénateurs d’Ottawa ont remporté une victoire morale en tenant presque tête aux champions en titre de la coupe Stanley.

Les Capitals de Washington sont venus leur infliger une quatrième défaite de suite, une deuxième en une semaine, samedi devant 16 808 amateurs au Centre Canadian Tire lors de leur dernière sortie à domicile de l’année 2018, un revers de 3-2 où les locaux ont quand même vendu assez chèrement leur peau en l’absence de leur défenseur numéro un Thomas Chabot et de leur gardien partant Craig Anderson.

Lancé dans la mêlée pour ce deuxième match en deux soirs, le gardien recrue Marcus Hogberg n’a rien pu faire sur les trois buts des visiteurs, comptés par Tom Wilson, Tyler Lewington et Madison Bowey. Pour ces deux derniers, il s’agissait de leur premier but dans la LNH et ils sont devenus les premiers coéquipiers à le faire contre un gardien qui effectuait ses débuts dans la ligue depuis Gord Labossiere et Brian Kilrea, des Kings de Los Angeles, contre Doug Favell, des Flyers de Philadelphie, le 14 octobre 1967.

Chabot devra s’absenter environ trois semaines, vraisemblablement avec une blessure à une épaule subie vendredi dans un revers de 6-3 à Brooklyn qui a aussi vu le défenseur Christian Jaros (doigt cassé) et l’attaquant Magnus Paajarvi (haut du corps) aboutir sur la liste des éclopés. Les défenseurs Christian Wolanin et Stefan Elliott (qui n’a pas joué samedi) ainsi que l’attaquant Jack Rodewald ont été rappelés du club-école de Belleville pour compenser ces absences.

Dans les circonstances, c’est bien que le club de dernière position dans l’Est ait eu le meilleur 33-24 au chapitre des tirs, le plus bas total alloué cette saison.

«On a assez bien joué pendant tout le match, mais sur leurs buts, on a juste commis des erreurs au centre de la glace. Tu ne peux donner des telles chances de haute qualité à un club comme ça avec des gagnants qui ont fait leur preuve, ils vont capitaliser. Notre gardien nous a donné une chance», a souligné l’attaquant Mark Stone, auteur d’un but et une passe.

Son trio avec Colin White et Brady Tkachuk s’est chargé de toute l’attaque, White poussant le retour d’un tir de Stone sous le gardien Pheonix Copley en début de deuxième période pour amorcer la tentative de retour des siens. Stone a ensuite complété le travail d’échec-avant de ses deux jeunes coéquipiers pour réduire l’écart à un but à 3:30 de la fin du troisième tiers.

Auparavant, Tkachuk a manqué 17 minutes de jeu parce qu’il a lâché les gants contre Bowey en deuxième période après que ce dernier lui ait servi une mise en échec dangereuse à la ligne bleue. Il a écopé d’une mineure comme instagateur, accompagnée d’un 10 minutes d’inconduite.

«Ce furent les 17 minutes les plus longues de ma vie, j’aurais voulu être sur la glace. J’espérais avoir juste cinq (minutes), mais c’est le prix à payer quand tu est l’instigateur... Je n’ai pas aimé le coup, je n’étais pas content et j’ai voulu m’en occuper moi-même», a raconté Tkachuk, auteur de deux passes.

Stone estimait que ce combat «avait donné de l’énergie à l’équipe, même si c’est ‘plate’ de perdre un bon joueur pour 17 minutes».

Pour Hogberg, rappelé de Belleville en l’absence d’Anderson qui soigne une commotion cérébrale, une consolation était qu’il avait donné une chance de gagner à son club avec ses 21 arrêts, dont un tôt dans le match contre Alex Ovechkin. «C’est une bonne chose que ce premier match soit chose du passé. Les gars ont bien joué devant moi, ils m’ont aidé à voir les rondelles. C’était une bonne chance pour moi de montrer qui je suis, c’était un bon test. Ça a été énorme d’arrêter (Ovechkin) au début», a souligné le Suédois de 24 ans, qui jouait devant ses parents venus passer les Fêtes en Amérique du Nord.

L’entraîneur-chef Guy Boucher aurait aimé que son jeune cerbère soit mieux appuyé sur les deux buts comptés de l’enclave par les Capitals. «Il y deux buts où nos replis étaient déficients, ça aurait facilement pu être contré. On aurait mérité mieux dans ce match que d’avoir zéro point, on aurait certes mérité d’aller en ‘overtime’», analysait-il.

Son club ira maintenant finir l’année 2018 en allant rendre visite aux Blue Jackets de Columbus lundi soir.