Le gardien des Sénateurs, Mike Condon, a fait face à 38 tirs au cours du match.

Défaite des Sénateurs face aux Blackhawks

CHICAGO — Les rumeurs voulant que leur capitaine Erik Karlsson soit sur le marché des transactions se sont intensifiées à cinq jours de la date limite des échanges et leur autobus a été impliqué dans un accident mineur alors qu’ils allaient de leur hôtel au United Center.

Un autre chapitre de cette saison d’enfer des Sénateurs d’Ottawa s’est écrit en ce mercredi dans la ville des vents, couronné par un revers de 3-2 en tirs de barrage face aux Blackhawks de Chicago dans cette bataille des clubs de septième place dans les divisions Atlantique et Centrale présenté devant 21 532 amateurs.

Nick Schmaltz a fait la différence à la septième ronde du concours d’habiletés, Mark Stone étant arrêté alors qu’il avait une chance de prolonger celui-ci.

C’était la 10e défaite en prolongation ou tirs de barrage des Sénateurs (21-28-10) cette saison (2-6 en fusillade).

Concernant l’accrochage, l’autobus de l’équipe a eu une légère collision avec la voiture d’une livreuse de colis et comme le véhicule devait rester sur place pour remplir les papiers d’usage avec la police, l’autobus des médias a été appelé en renfort pour permettre aux joueurs et entraîneurs d’arriver deux heures avant le match comme prévu, leur routine d’avant-match n’ayant donc pas trop été affectée.

Auteur de cinq points lors du gain de 8-2 des siens à Ottawa le 9 janvier dernier, Patrick Kane a continué son travail de destruction des Sénateurs en y allant d’un but et une passe.

Il a ouvert le pointage quand il a poussé le retour de son propre tir qui était derrière le gardien Mike Condon au fond du filet à la 15e minute du premier tiers, but auquel Zack Smith a répliqué 97 secondes plus tard, le retour du tir de Derick Brassard frappant sa jambière.

Kane a repéré Anisimov à la porte des buts avec une longue passe en provenance de la ligue bleue pour relancer les Hawks en avant au début du deuxième tiers, Karlsson l’ayant oublié derrière lui.

Le capitaine des Sénateurs avait auparavant sauvé un but en fin de premier tiers, arrêtant une rondelle que Condon avait partiellement arrêtée sur un tir de Brandon Saad en plein sur la ligne des buts.

Matt Duchene a ramené les deux clubs à égalité en milieu de période médiane quand il s’est amené en zone adverse et a utilisé le défenseur Jordan Oesterle comme écran pour battre le gardien Anton Forsberg d’un tir foudroyant dans la lucarne. Pour Duchene, c’était un 22e point en 21 matches, dont 9 buts, alors qu’il n’en avait récolté que 6 (3 buts) à ses 24 premiers matches après l’échange qui l’a amené du Colorado.

Condon a fait face à 38 tirs devant la cage des Sénateurs, alors que Forsberg en a vu 33 devant celle des Hawks.

Jouant devant sa famille dont un membre éprouve des problèmes de santé, l’attaquant Ryan Dzingel a raté une chance de jouer les héros en frappant le poteau en fin de rencontre. Duchene et Thomas Chabot en ont tous deux frappés en prolongation également.

Avant le match, les Blackhawks ont rendu hommage à leur ancien attaquant Troy Murray, qui avait aussi joué 48 parties pour les Sénateurs en fin de carrière, entre 1993 et 1995.

Les Sénateurs sont rentrés dans la capitale immédiatement après le match alors qu’ils seront les hôtes du Lightning de Tampa Bay jeudi soir au Centre Canadian Tire.

>> Sommaire du match

Chabot surpris de prendre un tir de barrage

Guy Boucher a bien surpris Thomas Chabot en le déléguant comme deuxième tireur des siens lors des tirs de barrage.

L’entraîneur-chef a dit après coup qu’il avait un bon ‘feeling’ après avoir vu son défenseur recrue connaître un bon match, incluant avoir frappé une barre horizontale en prolongation. «Et plusieurs joueurs, l’entraîneur des gardiens et les gardiens me disent depuis un bout de temps qu’il est excellent lors des pratiques, donc j’ai cédé sous leur pression et je lui ai donné une chance», a expliqué Boucher après la défaite de 3-2 en fusillade aux mains des Blackhawks.

Après que Matt Duchene ait compté, Chabot a presque réussi à déjouer Anton Forsberg même s’il a échappé la rondelle au dernier instant. «Je n’essayais pas de faire la feinte de (Nikita) Kucherov, j’ai juste échappé la rondelle, ça arrive. Je voulais revenir sur mon coup droit et lancer dans la partie supérieure... J’ai été surpris quand Guy m’a dit d’y aller, je ne m’attendais pas à y aller si tôt, ou même d’y aller tout court. J’ai dit, ‘Es-tu sérieux ?’», a-t-il relaté.

À sa première visite au United Center, Chabot a aimé l’ambiance dans cet amphithéâtre. «C’est impressionnant lors de l’hymne national, il n’y a pas de doute. Les partisans sont dans la ‘game’ aussi, c’est une belle expérience», a-t-il indiqué.

Chabot n’était pas dans l’autobus de l’équipe qui a été impliqué dans une collision en se rendant à l’aréna. «J’avais pris un autre autobus plus tôt. C’était drôle d’entendre les gars revenir dans la chambre et dire qu’ils avaient eu un accident, mais ce sont des choses qui arrivent», a-t-il noté.

Boucher a dit que ça n’a pas affecté la préparation d’avant-match. «J’ai été le seul affecté parce que j’ai perdu mon café. J’étais au téléphone avec ma femme, j’avais le café dans l’autre main et il s’est ramassé dans le pare-brise. Les gars ont bien ri, donc ça n’a pas été si pire», a-t-il relaté.

Duchene a trouvé que les Sénateurs ont bien joué contre un club qui les avait rossés 8-2 le mois dernier. «Ils jouent différemment de tous les autres clubs et il faut faire attention défensivement contre eux, surtout avec le 88 (Patrick Kane) quand il danse comme il le faisait ce soir. On a fait du meilleur travail en troisième pour couper les jeux où ils s’entrecoupent. Je pense qu’on méritait ce match, on a mieux joué en troisième et en prolongation. ‘Condo’ (Mike Condon) a été excellent pour nous», a noté l’auteur du deuxième but des Sénateurs.