Les défenseurs Chris Wideman (photo) et Thomas Chabot ont fait leur mea culpa, mercredi, après la publication d’une vidéo dans laquelle ils critiquaient le travail de l’entraîneur Martin Raymond.

D’autres excuses pour Martin Raymond

Après Matt Duchene et Colin White après le match de mardi soir, c’était au tour mercredi de Thomas Chabot et Chris Wideman de présenter leurs excuses à l’entraîneur adjoint Martin Raymond pour leur rôle dans la vidéo de leur randonnée en Uber qui a fait le tour de la planète LNH.

« Comme Matt l’a dit hier, c’est important pour nous, en tant que groupe, de s’excuser envers Martin Raymond, a déclaré Chabot. C’est quelqu’un qui arrive chaque jour à l’aréna avec une belle attitude et qui partage sa passion avec nous. Il a toujours le sourire. C’est important de venir ici et de vraiment s’excuser envers lui. On va s’arrêter à ça, on deal avec ça à l’intérieur de l’équipe. On s’occupe de ça en tant qu’équipe et on va rester serrés. »

Chabot était bien en vue dans le champ de vision de la caméra du fameux Uber, assis au centre dans la deuxième rangée derrière le conducteur, mais il n’a émis qu’un commentaire pendant l’échange où Wideman, assis en avant, et Duchene ont fait les commentaires les plus acerbes envers Raymond.

« La seule chose que je vais dire au sujet de la vidéo, c’est que du fond de mon cœur, j’offre mes excuses à Martin Raymond pour mon rôle dans ce qui s’est passé ce soir-là, a dit Wideman. Ce que nous avons dit, ce n’est pas ce que nous pensons de lui en tant que notre entraîneur... On s’est laissés emporter et c’est inacceptable. Ça a causé une distraction pour le reste de l’équipe et nous présentons nos excuses à Marty, au reste du club et au reste du personnel. C’est derrière nous, on a composé avec ça et on va de l’avant. »


«  Du fond de mon cœur, j’offre mes excuses à Martin Raymond pour mon rôle dans ce qui s’est passé ce soir-là.  »
Chris Wideman

La victoire de 7-3 contre les Devils mardi soir a évidemment enlevé un peu de pression sur toute la formation ottavienne. « C’est une grosse victoire. Quand le groupe passe à travers quelque chose comme ça, c’est difficile pour tout le monde, pas seulement les parties impliquées. Il y a eu de gros efforts [mardi], on avait vraiment besoin de ce gain », a ajouté Wideman, qui n’a pas voulu parler de sa récente utilisation, lui qui n’avait joué que 4:35 minutes dimanche contre Tampa Bay. Il a cependant été utilisé près de 15 minutes mardi contre les Devils.

Chabot est d’avis que l’esprit d’équipe est aussi fort que jamais après cette épreuve. « C’est une des affaires qu’on a mentionnée au jour un du camp, c’est de vraiment avoir un groupe qui se tient les coudes ensemble et je pense que c’est ce qui rend notre équipe aussi spéciale. Des efforts comme [mardi] de revenir et que tout le monde donne son 100 % comme ça... Chaque gars dans la chambre aime ça être ici tous les jours, on a du fun à jouer et pratiquer, je pense que ça rend ça plus facile de venir à l’aréna tous les jours », a-t-il noté.

Alors que deux autres joueurs qui étaient dans le Uber, Dylan DeMelo et Chris Tierney, ont dit par le biais d’un porte-parole qu’ils partagent les excuses présentées à Raymond, l’entraîneur-chef Guy Boucher est revenu brièvement sur le sujet mercredi. « Pour nous, il n’y a pas d’éléphant dans la chambre, il est à l’extérieur du vestiaire. Dans le vestiaire, il y avait en masse de place, a-t-il affirmé. Ça fait des jours qu’on a dealé avec tout ça. Les yeux sont toujours braqués sur nous, c’est la nature de la LNH ou de tout sport, ou d’une vedette qui chante... On ne laissera pas l’extérieur dicter comment on se sent et où on veut aller. Nous, on n’a pas dérogé de ce qu’on voulait faire. L’éléphant, je ne l’ai pas vu. Il n’est pas dans notre vestiaire en tout cas. »

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Retour probable de Tkachuk

Guy Boucher a laissé entendre mercredi qu’il a bon espoir que les blessés Bobby Ryan, qui n’a pas fini le match de mardi, et Mark Borowiecki, qui l’a raté, pourront être disponibles pour affronter Vegas jeudi soir. En l’absence de Ryan à l’entraînement, Brady Tkachuk a pris sa place aux côtés de Chris Tierney et Mikkel Boedker et pourrait fort probablement jouer lui aussi, après un peu plus de trois semaines d’absence causée par un ligament déchiré à une jambe. « Je dois encore parler aux soigneurs et aux entraîneurs, mais je me sens prêt à jouer un match... Je veux tellement retourner sur la glace et aider l’équipe », a dit la recrue qui avait 3 buts et 3 passes à sa fiche en seulement 4 matches.

Chabot lance

Thomas Chabot a totalisé neuf tirs au but mardi, en plus d’en avoir vu six être bloqués ou rater la cible. « Quand j’ai vu ça après le match, je ne le croyais pas. Je ne lance jamais autant au filet. Ça indique le match, j’étais beaucoup sur la patinoire et on créait beaucoup de choses. Je n’ai jamais fait ça de ma vie », a-t-il dit, n’étant pas au courant qu’il aurait pu menacer le record d’équipe (et de la LNH) de 12 tirs dans un match par un défenseur détenu par Jason York, analyste maintenant à Sportsnet qui en est très fier.

Entre les lignes

Venu en relève à Craig Anderson pour les cinq dernières minutes du match, Mike McKenna a effectué quelques bons arrêts pour préserver l’avance de 6-3 des siens mardi. « C’est pour ça qu’on pratique. Je suis embarqué en relève souvent, peut-être pas aussi tard. J’ai juste joué au hockey, en sortant de l’enclos des releveurs », a-t-il blagué.

Les avocats des Sénateurs ont envoyé une lettre aux dirigeants du Ottawa Citizen et de Postmedia pour que la vidéo où les joueurs critiquent Martin Raymond soit retirée de leur chaîne YouTube, d’où la vidéo du chauffeur (retirée depuis) avait été copiée. Ils ont argué que la vidéo violait les droits à la vie privée des joueurs et ne représentaient pas un « véritable intérêt public ». Le Citizen a refusé la requête, disant à Global News que la vidéo circulait auparavant sur les réseaux sociaux. La vidéo a été consultée plus de 822 000 fois.