Contenu commandité
Sénateurs
Crawford succède à Boucher
Malgré un vote de confiance lundi, l’entraîneur-chef des Sénateurs, Guy Boucher, a été remercié et sera remplacé par son adjoint, Marc Crawford.
Partager

Sénateurs

Crawford doit gagner des matches apparemment

Marc Crawford a toute une commande sur les bras : succéder à son ami Guy Boucher dans des conditions difficiles, et pour conserver le poste qui lui a été confié par intérim, il est condamné à gagner, semble-t-il.

« J’ai blagué avec lui que s’il a un dossier de 18-0 (pour finir la saison), la job est à lui », a lancé Dorion, qui entend cependant faire une recherche complète pendant la saison morte. « On l’a fait la dernière fois, Nous avons une idée de la direction qu’on veut prendre... Je pense qu’un communicateur est très important, quelqu’un qui écoute. Un enseignant, quelqu’un qui a une structure. Quelqu’un qui peut accélérer cette reconstruction le plus rapidement possible », a-t-il ajouté.

À LIRE AUSSI

L'agonie de Boucher est finie

Chris Kelly devient entraîneur

Guy Boucher « ne s'est pas adapté », dit Anderson

Un pro

L’ancien entraîneur de l’Avalanche, des Canucks, des Kings et des Stars, originaire de Cornwall, n’avait pas le cœur à rire quand il a succédé à Dorion au podium de la salle de presse du CCT. « Aujourd’hui, c’est une journée chargée d’émotions. Je veux d’abord dire qu’en voyant Guy (Boucher) ce matin, mon cœur est avec lui et sa famille. J’ai été dans cette position, et c’est très, très inconfortable. Il est fort, sa famille est forte, et j’espère qu’ils vont s’aider à travers ces moments difficiles. J’ai apprécié de travailler avec lui, il a fait beaucoup de bonnes choses... Je ne ressens pas de joie à obtenir ce poste à ses dépens », a-t-il commencé.

« Cette organisation a pris une décision difficile aujourd’hui, et c’est une décision difficile qui a affecté beaucoup de monde. En allant de l’avant, je serai capable de vous en dire plus sur ce que je pense. Pour l’instant, je veux juste que ce groupe aille de l’avant », a ajouté Crawford.

Crawford a noté qu’il lui sera difficile d’apporter de grands changements au système de jeu en si peu de temps, mais il veut travailler avec les leaders du club pour trouver des solutions « ensemble ». « Nous avons vraiment un excellent groupe de joueurs ici. Oui, ça ne paraît pas au classement, mais c’est un groupe qui se soucie les uns des autres... Les personnalités dans ce vestiaire sont extraordinaires. Ce sont des jeunes joueurs, très jeunes. Et ils sont dans une situation qui est très, très difficile », note-t-il.

Sénateurs

Chris Kelly devient entraîneur

La première décision de Marc Crawford comme entraîneur-chef par intérim des Sénateurs a été d’ajouter Chris Kelly au personnel d’entraîneurs.

L’ancien centre des Sénateurs, qui a gagné une coupe Stanley avec les Bruins de Boston, travaillait déjà avec l’équipe au niveau du développement des joueurs, donnant un coup de main à Shean Donovan. Il se joindra aux Martin Raymond et Rob Cookson qui restent en place, comme l’entraîneur des gardiens Pierre Groulx (leurs contrats sont tous échus à la fin de la saison).

«J’ai vu ce que Chris a fait cette saison au niveau du développement. Il est sur la glace avec notre équipe pour faire du développement d’habiletés, et je trouve qu’il est fantastique. Pour moi, les joueurs respectent vraiment les anciens joueurs. Nous avons un gars qui a gagné la coupe Stanley et qui jouait bien sur les 200 pieds de la glace. C’est un gars brillant, un des plus brillants que j’ai eu l’occasion de côtoyer dans les équipes où j’ai travaillé, a dit Crawford. J’ai pensé qu’il pourrait nous donner un bon boost présentement... Je ne suis pas certain de comment je vais utiliser le groupe, mais... c’est une chance pour lui de voir s’il aime le coaching. Il s’est trempé les pieds dedans pour commencer sa vie après le hockey, et là, il va avoir toute un baptême de feu.»

«Je ne veux pas qu’il s’enfle la tête avant d’aller derrière le banc, mais ‘Kels’ est quelqu’un avec qui j’étais proche quand il jouait ici. J’étais proche de lui parce qu’il savait communiquer avec ses coéquipiers et je suis certain que ça va se poursuivre comme entraîneur. Il a une façon unique de communiquer et il a beaucoup de connaissances. Je suis prêt à foncer dans un mur pour lui», a dit Borowiecki.

Sénateurs

Guy Boucher « ne s’est pas adapté », dit Anderson

TAMPA BAY — Le congédiement de Guy Boucher a été une surprise dans le vestiaire des Sénateurs, s’il faut se fier aux vétérans Craig Anderson et Mark Borowiecki, les seuls qui ont été rendus disponibles pour le commenter avant le départ du club vers la Floride.

Mais leurs propos laissent croire que c’était ni plus ni moins une nécessité.