Jared Cowen offre l'égalité au Canadien en troisième période

Cowen, Lazar et Hoffman laissés de côté en Floride

Dans les deux premiers matches de la saison régulière, Jared Cowen a eu la chance de patiner avec Erik Karlsson, au sein du premier duo défensif des Sénateurs d'Ottawa.
Lundi soir, dans le match numéro trois, il ne fera partie d'aucun duo.
L'entraîneur-chef Paul MacLean a choisi de le retirer de la formation débutante. Patrick Wiercioch prendra sa place contre les Panthers de la Floride.
«J'ai pris des décisions difficiles parce que je dois utiliser tous mes joueurs. Les trois mêmes joueurs ont regardé les deux premiers matches dans les gradins. Ils ont tous besoin de jouer», a expliqué MacLean.
Un peu plus tard, il a reconnu que Cowen a commis «plusieurs gaffes» dans les premières parties.
Jeudi dernier, à Nashville, le gros défenseur qui est originaire de Saskatoon s'est retrouvé sur la patinoire lors des deux buts marqués à forces égales par les Predators. Samedi, à Tampa, il a été sur la patinoire sur un seul but du Lightning. C'était cependant le but égalisateur, en fin de troisième. Ses patins n'ont pas touché à la glace par la suite.
Wiercioch a connu un camp d'entraînement difficile. Il a des choses à prouver.
«Je ne veux quand même pas me mettre trop de pression sur les épaules. Si je fais ça, je vais me mettre dans le trouble. Si je vis dans la peur de commettre des erreurs, je vais me mettre dans le trouble», argue-t-il.
À l'attaque, Colin Greening et Erik Condra remplaceront Curtis Lazar et Mike Hoffman.
«Nous voulons surtout accorder un moment de répit à Curtis. Il a joué beaucoup de hockey dans les derniers mois», indique MacLean.
Même si Robin Lehner a été brillant à Tampa, Craig Anderson affrontera les Panthers.
CINQ CHOSES À SAVOIR
1 - Les foules ne se pressent pas aux guichets du BB&T Center. Samedi, 11 419 spectateurs ont assisté au match entre les Panthers et les Devils du New Jersey. Il s'agissait de la plus petite foule de l'histoire de l'équipe dans un match inaugural. Ce soir, on appréhende la plus petite foule dans l'histoire des Panthers, point à la ligne.
2 - Roberto Luongo sera de retour devant la cage des Panthers ce soir. À sa dernière sortie, samedi, il a été chassé après 23 minutes. Il a laissé passer cinq des 14 premiers lancers des Devils.
3 - Les Sénateurs ont toujours eu de la facilité dans la grande région de Miami-Fort Lauderdale. Ils présentent une fiche de 24-14-1-1, à vie, dans l'antre des Panthers. Ils présentent aussi une fiche gagnante en Arizona, à Columbus, au Minnesota, à Nashville, sur Long Island, à New York, à Saint-Louis, à Tampa ainsi qu'à Winnipeg.
4 - Paul MacLean connaît bien le nouvel entraîneur-chef des Panthers, Gerard Gallant. Ils ont été coéquipiers et co-chambreurs dans l'organisation des Red Wings de Détroit, en 1988-89.
5 - Tout comme les Sénateurs, les Panthers accordent une audition à un joueur d'âge junior. À son premier match, jeudi dernier, Aaron Ekblad a inscrit son premier point. À son deuxième, deux jours plus tard, il s'est retrouvé sur la glace pour deux des cinq buts marqués par les Devils.