L'attaquant des Sénateurs, Connor Brown
L'attaquant des Sénateurs, Connor Brown

Connor Brown en arbitrage ?

Sylvain St-Laurent
Sylvain St-Laurent
Le Droit
Tout porte à croire que Connor Brown négociera son prochain contrat devant un arbitre.

L’ailier droit d’expérience a continué de discuter avec la direction des Sénateurs d’Ottawa, mercredi. Les deux partis n’ont pas été capables de s’entendre.

Brown et les Sénateurs auront une dernière opportunité de parler, jeudi matin. Si ces négociations de la dernière heure ne donnent pas de résultats concluants, Brown se retrouvera devant un arbitre indépendant.

Cette année, avec la pandémie, les audiences se déroulent virtuellement.

Selon les données qui circulent, depuis quelques jours, le clan de Brown demanderait un salaire annuel frisant les cinq millions $US.

Les Sénateurs, eux, étaient prêts à lui verser moins de la moitié de cette somme.

Brown a touché 2,1 millions $US, la saison dernière.

Il a été un modèle de constance. Il a récolté 43 points, ce qui représente la meilleure saison de sa carrière.

Il a terminé au deuxième rang du classement des meilleurs marqueurs des Sénateurs. Brady Tkachuk l’a devancé par un petit point.

S’il se rend en arbitrage, Brown recevra un contrat d’une seule saison.

Cela pourrait avoir un impact sur son avenir avec les Sénateurs. Il célébrera son 27e anniversaire de naissance, en janvier. Il pourrait donc obtenir son autonomie complète à l’été 2021.

Si ce scénario se développe, il y a fort à parier que Brown déménagera d’ici la prochaine date limite des transactions.

Pierre Dorion aura un autre dossier similaire à régler, dans les prochaines semaines.

Le centre Chris Tierney, qui est aussi âgé de 26 ans, se trouve aussi dans une position où il peut obtenir son autonomie complète en 2021. Il dispose d’un peu plus de temps que Brown pour négocier une entente à long terme. Il doit passer devant l’arbitre le 8 novembre prochain.