Shea Weber

Cody Ceci coupé par un boulet de Shea Weber

Cody Ceci a été blessé par un joueur dangereux.
En théorie, Shea Weber ne possède pas le tir frappé le plus puissant de la Ligue nationale de hockey. Année après année, lors de la fin de semaine du Match des étoiles, il se fait battre par Zdeno Chara durant le concours d'habiletés.
«Je ne veux pas manquer de respect à un ancien récipiendaire du trophée Norris comme Chara, mais je crois que Weber possède un meilleur lancer», insiste Marc Méthot.
«Durant les premières années de ma carrière, j'évoluais dans la section Centrale. J'affrontais donc Weber et Nashville souvent. J'ai vu à maintes reprises à quel point ses lancers sont dangereux», ajoute-t-il.
«D'abord, Weber utilise davantage son lancer frappé que Chara. Ses tirs sont bien plus précis. Et quelle force physique brute!»
Tout ça pour dire que Ceci aurait pu se faire très, très mal.
En bout de ligne, ce ne serait pas trop, trop sérieux. «Nous l'avons retiré du match par mesure préventive. C'est juste une coupure très profonde», a indiqué Paul MacLean durant sa conférence de presse d'après-match.
MacLean félicite ses joueurs
L'entraîneur-chef s'est bien gardé de démolir ses joueurs pour leur mauvais début de match. Il les a plutôt félicité de n'avoir jamais baissé les bras.
Méthot n'était pas trop découragé non plus. Il est prêt à en découdre avec tous ceux qui prétendent que ses coéquipiers n'ont pas travaillé fort durant les deux premières périodes. «Nous avons travaillé. Nous avons essayé. On dirait juste que tout ce qui pouvait mal tourner tournait mal», a-t-il commenté.
Après deux périodes, le Franco-Ontarien présentait un différentiel de moins trois. Même chose pour son partenaire de jeu Erik Karlsson.
«En troisième, les Predators ont essayé de protéger leur avance. Ça nous a permis de sortir de notre coquille, de recommencer à attaquer. Ça nous a permis d'aller chercher un point.»