Le 200e match en carrière de Thomas Chabot a été comme plusieurs autres cette saison : occupé.

Chabot n’a pas chômé à sa 200e partie

Le 200e match en carrière de Thomas Chabot a été comme plusieurs autres cette saison : occupé.

Le défenseur québécois a passé plus de 30 minutes sur la glace pour la 11e fois de la saison, sur 66 matches, samedi contre les Red Wings. La feuille de statistique de son match est bien noircie, avec une passe, 13 tentatives de tirs (deux sur la cible, huit bloqués et trois hors cible), trois mises en échec, quatre revirements, deux tirs bloqués et une rondelle volée à l’adversaire.

« C’était un match comme un autre, a-t-il confié au Droit après être devenu le 20e défenseur à atteindre le plateau des 200 parties avec Ottawa. C’est un bel accomplissement pour un jeune gars qui a toujours rêvé à jouer dans la Ligue nationale. Je n’aurais jamais pensé en jouer un, encore moins 200. Être encore là aujourd’hui et continuer à travailler fort, faire du mieux que je le peux, c’est certain que c’est le fun. »

Avec la mention d’assistance qu’il a récoltée sur le but de Scott Sabourin, Chabot est déjà septième sur la liste des pointeurs parmi les défenseurs de l’histoire des Sénateurs, à égalité avec Filip Kuba avec 116 points (dont 29 buts).

Sur la glace pour les deux premiers buts des Wings avec son partenaire Ron Hainsey (ce dernier a particulièrement mal paru sur le premier), Chabot dit que les principales leçons apprises au fil de ces 200 parties sont sur la façon de jouer défensivement. « C’est vraiment dans ma propre zone, on travaille beaucoup là-dessus. Je veux vraiment m’améliorer dans les deux sens de la patinoire. Cette année, encore plus que l’an passé, je joue souvent contre les meilleurs joueurs adverses et c’est d’apprendre à mieux jouer défensivement. On fait des baby steps, on s’améliore tranquillement. C’est loin d’être parfait, mais tant qu’on voit du progrès, c’est positif », a-t-il souligné.

Dans un autre ordre d’idées, le centre Josh Norris, qui a disputé un troisième match dans la LNH samedi, a été rétrogradé au club-école de Belleville, avec les retours possibles d’Anthony Duclair et Colin White mardi à Pittsburgh. Il a rejoint des petits Senators qui ont balayé leurs deux matches à Cleveland vendredi et samedi, remportant des gains de 4-1 et 5-1. Christian Wolanin a compté le premier but de sa saison écourtée vendredi soir.