Le nouvel entraîneur-associé des Sénateurs, Jack Capuano, a été l’entraîneur-chef des Islanders de New York pendant près de sept saisons, entre 2010 et 2017.

Capuano rejoint Smith chez les Sénateurs

D.J. Smith n’a décidément pas peur de faire les choses différemment.

De façon générale, les entraîneurs de la Ligue nationale de hockey aiment s’entourer d’amis.

Pas lui.

Pour sa première expérience dans la grande ligue, Smith voulait retenir les services d’un adjoint qui possédait beaucoup d’expérience. Il a fini par trouver. Jack Capuano, l’homme qui a dirigé les Islanders de New York pendant sept saisons, deviendra son bras droit chez les Sénateurs d’Ottawa.

Il a signé jeudi un contrat d’une durée de trois ans pour devenir l’entraîneur-associé.

Smith et Capuano n’ont jamais eu la chance de travailler ensemble, auparavant. Ils se connaissent à peine.

Ils ont été mis en contact par un ami commun : Bob Boughner.

Capuano et Boughner travaillaient ensemble, la saison dernière, dans l’organisation des Panthers de la Floride.

Smith et Boughner sont des amis de longue date. Ils ont fait équipe pendant longtemps, chez les Spitfires de Windsor de la LHOntario.

« Je croisais parfois D.J. dans les corridors, quand on affrontait les Maple Leafs de Toronto. On bavardait un peu. À l’occasion, il venait nous saluer dans nos bureaux », résume Capuano.

Quand il a été remercié par les Panthers, à la fin de la saison, l’ancien défenseur originaire de Rhode Island a discuté avec quelques organisations.

Il a choisi Ottawa, entre autres, parce qu’il « aime les jeunes équipes dynamiques ».

« Le plan architectural des Sénateurs me fait penser à celui des Islanders, à l’époque où j’ai pris la relève derrière leur banc. »

Capuano est débarqué sur Long Island vers la fin de la saison 2010-11.

Dans les sept années qui ont suivi, il a conservé une fiche de 227-192-64. Son équipe a participé aux séries éliminatoires à trois occasions.

« En arrivant à Ottawa, j’aurai surtout la chance de faire équipe avec un homme qui travaille très fort. D.J. me ressemble à cet égard. Il a de l’énergie. Il a de la passion. »

Défenseurs et unités spéciales

En tant qu’entraîneur-associé, Jack Capuano devra relever deux défis très importants. Il sera d’abord responsable du développement des jeunes défenseurs. Il devra également diriger les rencontres où il sera question des infériorités numériques.

Il reprendra, essentiellement, les responsabilités qu’il détenait en Floride.

« Nous avions beaucoup de jeunes défenseurs là-bas, souligne-t-il. Tous nos défenseurs étaient jeunes, à l’exception de Keith Yandle. »

Les Sénateurs pourraient facilement miser sur cinq défenseurs de 24 ans ou moins lorsque débutera la prochaine saison.

« Je serai franc. Je ne connais pas les jeunes défenseurs des Sénateurs de façon personnelle. De toute façon, je ne vais pas me préoccuper de ce qui s’est produit dans le passé. Je vais me préoccuper de notre potentiel. Nous avons de bons patineurs. Nous allons les emmener à jouer avec vigueur. »