Bulletin d’une saison de déconstruction

Les Sénateurs d’Ottawa ont terminé bons derniers au classement général de la LNH pour la cinquième fois de leur histoire en 2018-2019, un « exploit » qu’ils avaient accompli à leurs quatre premières saisons après l’expansion de 1992.

Leur DG Pierre Dorion a affirmé lors de son point de presse de fin de saison que « le pire est passé » maintenant que la déconstruction de la formation qui avait atteint la finale de l’Est il y a deux ans – passant à un but près lors d’un septième match à Pittsburgh d’atteindre la finale de la Coupe Stanley – est à peu près complète. Il ne reste que neuf joueurs, la plupart de soutien à part le gardien Craig Anderson, de cette équipe Cendrillon.

Le mouvement jeunesse de cette formation qui s’est débarrassée de piliers comme Erik Karlsson, Mike Hoffman, Mark Stone, Matt Duchene et Ryan Dzingel au cours de la dernière année fait qu’il est un peu compliqué de décerner les bulletins de fin de saison. Les attentes pour des joueurs recrues ne peuvent être les mêmes que pour des vétérans.

L’évaluation de l’équipe se fera donc en deux blocs, les 23 ans et moins qui se font les dents dans le circuit Bettman, et les autres qui ont la responsabilité de leur montrer le chemin.

Les jeunes :

A+ Thomas Chabot : difficile de demander mieux que 14 buts et 55 points au jeune défenseur de 21 ans qui s’est imposé comme un digne successeur d’Erik Karlsson comme quart-arrière à la ligne bleue.

A+ Brady Tkachuk : ceux qui pensaient que sa sélection au quatrième rang du repêchage de l’an dernier était une erreur l’ont eu dans les dents, l’ailier gauche de 19 ans étant le meilleur attaquant du club en fin de saison.

A Colin White : le centre de 22 ans a continué à produire même après le départ de Mark Stone.

B+ Christian Jaros : le défenseur slovaque a appris sur le tas, affrontant les meilleurs trios adverses souvent avec Mark Borowiecki. Son différentiel de moins-14 n’illustre pas bien son efficacité.

B Rudolfs Balcers : on pourrait lui donner une note incomplète vu qu’il termine la saison à Belleville, mais il s’est imposé après son rappel en février. Bon potentiel.

B Christian Wolanin : idem pour ce défenseur à caractère offensif. Très confiant en ses moyens et son jeu défensif ne va aller qu’en s’améliorant.

B Maxime Lajoie : le défenseur franco-albertain a commencé l’année en force et l’a terminée à Belleville, avant d’avoir besoin d’une opération.

Incomplet : Erik Brännström, Marcus Hogberg, Joël Daccord, Maxime Véronneau. Le premier, acquis contre Mark Stone, devrait être à Ottawa l’an prochain. Högberg également, alors que les deux autres risquent de commencer à Belleville.

Les vétérans :

B+ Dylan DeMelo : le défenseur acquis dans l’échange de Karlsson s’est avéré un bon complément à Thomas Chabot sur la première paire. Son différentiel de moins-1 est impressionnant avec un tel club.

B Chris Tierney : le centre acquis dans l’échange de Karlsson a été productif, étant le deuxième meilleur compteur des siens avec ses 48 points (9 buts). Il n’a que 24 ans et sur un bon club, il serait un solide quatrième centre.

B Anders Nilsson : le gardien acquis au début de 2019 a été solide (fiche de 11-11-0), mais s’il demande plus que les 2,5 M $ empochés cette saison comme joueur autonome, les Sénateurs devraient le laisser partir.

B Jean-Gabriel Pageau : l’absence du centre Gatinois en première moitié de saison s’est fait sentir et il a été utilisé à toutes les sauces à son retour.

B Anthony Duclair : ses 8 buts en 21 matches en venant de Columbus contre Ryan Dzingel devraient lui valoir un nouveau contrat à Ottawa.

C+ Brian Gibbons : a joué de l’excellent hockey après son acquisition d’Anaheim.

C Craig Anderson : le vétéran gardien a été enseveli sous une montagne de tirs en début de saison, puis il a été ralenti par une commotion cérébrale.

C Bobby Ryan : le plus haut salarié du club n’arrivera jamais à en donner pour leur argent à ses patrons, mais il a été productif (15 buts, 42 points) et est resté en relative santé cette saison.

C Magnus Pääjärvi : effort honnête, production honnête (11 buts), mais il ne devrait pas revenir l’an prochain pour faire place à un plus jeune.

C Mark Borowiecki : son jeu physique commence à user son corps, il a été souvent blessé (53 matches joués).

C- Cody Ceci : il a compté 7 buts cette saison, mais il y en a probablement autant qui ont dévié sur lui dans son propre filet.

C- Zack Smith : soumis au ballottage à la fin du camp d’entraînement, il a offert une saison respectable, sans plus (9 buts, 28 points).

C- Oscar Lindberg : a été correct après son arrivée de Vegas, mais il devrait aussi être victime du mouvement jeunesse.

D Ben Harpur : il est encore jeune (24 ans) et il s’impose quand il se fâche, mais il ne le fait peut-être pas assez souvent.

E Mikkel Boedker : seulement 7 buts pour le joueur acquis contre Mike Hoffman, qui coûte cher en plus. A terminé la saison dans les gradins.