Brady Tkachuk
Brady Tkachuk

Brady Tkachuk s’ennuie de Mark Stone

Alors que la LNH demeure en pause, Brady Tkachuk ne rate pas une chance de se tenir occupé pour aider le circuit Bettman à conserver une certaine visibilité.

Le jeune attaquant des Sénateurs d’Ottawa participe à des capsules de compétitions familiales avec son frère Matthew, des Flames de Calgary, et son père Keith pour le compte du réseau Sportsnet, il s’est prêté à une conférence Zoom de la LNH il y a deux semaines, puis mercredi, il a pris part à une session de questions et réponses avec des partisans sur le réseau social Twitter.

Sa principale révélation à cette occasion : qu’il s’ennuie de Mark Stone, chez qui il est demeuré en pension pendant la première moitié de sa saison recrue, en 2018-2019, avant que celui-ci ne soit échangé aux Golden Knights de Vegas.

«Le coéquipier actuel ou passé avec qui j’aimerais être en quarantaine ? Je vais y aller avec Mark Stone. J’ai habité avec lui pendant une partie de ma première saison, je suis devenu proche avec lui et (sa conjointe) Hailey, et j’aime leurs chiens comme s’ils étaient les miens», a-t-il révélé.

Il a ensuite ajouté que «le meilleur repas préparé par Mark, ce sont ses biscuits du Pillsbury Doughboy, ils sont les meilleurs».

Mark Stone

Classique de ces entrevues, un internaute lui a demandé qui est le pire co-chambreur qu’il a eu sur la route. «Honnêtement, je n’en ai pas eu beaucoup. L’an passé, je n’ai eu que Thomas Chabot et il est un excellent ‘roommate’», note Tkachuk, qui a aussi laissé entendre que sa garniture favorite sur une pizza est «juste du bacon».

Sa meilleure suggestion d’émission à regarder en cette période trouble est la série «All American». «Nous l’avons dévorée (‘binge watched’, en anglais) en famille», a-t-il indiqué, lui qui a aussi mentionné que ses trois artistes inévitables sur une liste d’entraînement sont Roddy Rich, Drake et Elton John.

Tkachuk a réitéré que les matches disputés contre son frangin «sont mes favoris de la saison parce qu’il y a plein de membres de la famille et d’amis qui sont présents», et quand il s’est fait demander ce qu’il aimerait faire s’il n’était pas un hockeyeur professionnel, il a répondu «qu’être un golfeur professionnel serait pas mal ‘cool’».

Sa journée s’est poursuivie ensuite avec une entrevue avec le NHL Network, qui mettait l’accent sur les relations entre pères et fils pour l’occasion. «Quand ils étaient jeunes, le principal attrait pour eux de se tenir dans le vestiaire des clubs était de mettre la main sur de la ‘gomme balloune’», a blagué Keith Tkachuk.

«J’étais pas mal jeune quand il (Keith) jouait, donc je n’ai pas beaucoup de souvenirs des joueurs avec qu’on pouvait rencontrer. Matthew est un peu plus vieux, il a de meilleurs souvenirs que moi», a souligné Brady Tkachuk.