Rick Bowman Bowness a l’avantage de bien connaître la ville d’Ottawa et d’un peu connaître son club de la LNH.

Bowness, candidat au poste d’entraîneur-chef à Ottawa?

Un candidat de dernière minute vient de se pointer, dans la course pour l’obtention du poste vacant d’entraîneur-chef chez les Sénateurs d’Ottawa.

La direction du club est allée le chercher, très, très loin...

Le directeur général Pierre Dorion aurait demandé aux Stars de Dallas la permission d’interviewer Rick Bowness. Cette permission lui aurait été accordée.

C’est l’insider du réseau TSN, Bob McKenzie, qui a révélé ces informations, ce week-end.

Bowness a l’avantage de bien connaître la ville d’Ottawa et d’un peu connaître son club de la LNH. Il a été le tout premier entraîneur-chef des Sénateurs, lorsqu’ils ont effectué leur retour dans la LNH, au début des années 1990.

Il a été à la barre du club d’expansion durant trois saisons et demie. Si on apprend davantage dans la défaite que dans la victoire, on peut dire que ce fut un stage très instructif. En 235 matches, il a compilé une fiche de 39 victoires, 178 défaites et 18 matches nuls.

Bowness ne devait pas être complètement mauvais, parce qu’il n’a jamais eu de mal à se trouver du boulot, par la suite.

Le seul hic ? Il a travaillé presque exclusivement à titre d’entraîneur-adjoint depuis son départ d’Ottawa.

Il a travaillé à Long Island, à Phoenix, à Vancouver ainsi qu’à Tampa avant de se retrouver à Dallas.

Son dernier mandat à titre d’entraîneur-chef lui a été confié vers la fin de la saison 2003-04. On lui a demandé de compléter la saison derrière le banc des Coyotes. Il a remporté deux matches sur 20.

Rick Bowness n’est pas le seul ancien entraîneur en lice.

Jacques Martin aurait aussi de l’intérêt pour le poste.