Le défenseur Chris Wideman affrontera les Rangers lors du quatrième match de la série, jeudi soir.

Boucher envisage des changements

NEW YORK - Alain Vigneault a apporté des changements mineurs à sa formation mardi, insérant Tanner Glass en plus de donner davantage de glace à sa troisième paire de défenseurs, Brady Skjei et Brendan Smith, qu'à sa deuxième (Marc Staal et Nick Holden).
Dans le jeu d'échecs - ou de dames si vous préférez - qui oppose l'entraîneur des Rangers à son homologue des Sénateurs, c'est maintenant au tour de Guy Boucher de jouer.
Le pilote des Sénateurs n'a pas complètement dévoilé son jeu mercredi, mais il a annoncé son intention d'apporter des ajustements en vue du quatrième match de jeudi soir, notamment en ramenant le défenseur Chris Wideman sur sa troisième paire et l'attaquant Tom Pyatt, remis de maux au haut et au bas du corps.
Ce dernier pourrait être appelé à remplacer le centre Zack Smith, blessé au haut du corps lorsque mis en échec par Glass au premier tiers. Il n'est pas revenu au jeu et Boucher a laissé entendre qu'il est un cas douteux pour jeudi soir, tandis qu'il « ne voit pas comment Bobby Ryan ne jouerait pas », a-t-il noté. L'attaquant qui a quitté à mi-chemin en troisième période, lundi, après avoir été atteint à une cuisse par un tir d'Erik Karlsson.
« Je cherchais un moyen de ramener Wideman dans l'alignement, mais on a gagné nos matches (les trois précédents avant mardi) et c'était difficile de le faire. Je considère cela, peu importe les blessures. J'y pensais aussi concernant Pyatt, mais je ne voulais pas toucher nos trios parce qu'on avait gagné. Il y a des chances que ces deux réguliers qui ont été bons pour nous toute l'année reviennent, qui ils vont remplacer dépend des blessures », a indiqué Boucher. 
Le jeune défenseur Ben Harpur serait certes un candidat pour céder sa place à Wideman alors qu'il a connu une sortie assez difficile à sa première présence sur la patinoire du Madison Square Garden. Il s'est fait déborder par Mika Zibanejad derrière le filet sur le premier but des Rangers, oeuvre de Mats Zuccarello, et il a raté la rondelle envoyée derrière le filet par ce dernier sur le deuxième but, quand Michael Grabner a battu Craig Anderson de vitesse.
Ceci et Pageau
« On va voir, Ben a été comme tous les autres joueurs, a dit Boucher à ce sujet. J'ai trouvé que (Cody) Ceci est un des rares gars qui a eu un match solide, il a bloqué cinq tirs sur les 11 que nous avons obtenus, ça en laisse six pour tout le reste de l'équipe. Il a été plus-1 dans un match du genre. Et évidemment Pager (Jean-Gabriel Pageau) a encore joué un bon match (un but, cinq tirs, 70 % de ses mises au jeu gagnées). Mais tu as besoin de tout le monde dans ces parties, le club de l'autre côté est si bon, tu ne peux pas penser rivaliser avec eux si tu n'as pas tout le monde sur la même page. »
L'attaquant Clarke MacArthur a obtenu une des rares bonnes chances de compter des siens en sautant sur un retour de lancer en troisième période, mais Henrik Lundqvist l'a frustré de la jambière. À son avis, il est impératif pour les Sénateurs de lui rendre la vie plus difficile. « On ne l'a pas vraiment mis à l'épreuve pendant tout le match, ça a été un match facile pour lui. C'est certain qu'on devra le tester pas mal plus lors du prochain match », a-t-il souligné. 
Boucher était bien d'accord. « Il y a moins de 40 % de nos tirs (total de 27) où la vue de leur gardien était voilée, ce qui est nettement insuffisant pour battre un gardien de la trempe de Lundqvist », a-t-il noté.