Les Sénateurs ont remporté le match contre les Sabres de Buffalo avec un pointage de 7-4, mardi soir.

Borowiecki déçu de rater une soirée «spéciale»

En grandissant à Kanata, Mark Borowiecki était un grand partisan des Sénateurs et il admirait particulièrement les défenseurs Chris Phillips et un de ses principaux partenaires, Anton Volchenkov.

Plus tard, quand il s’est taillé un poste avec l’équipe, il a disputé son premier match dans la LNH en étant jumelé avec le numéro 4 dont le chandail a été retiré de la circulation mardi.

Blessé à une cheville la semaine dernière, le vétéran défenseur était donc fort déçu de ne pas être du rendez-vous sur la glace avec ses coéquipiers, mais il était présent au Centre Canadian Tire pour l’hommage qui a précédé le match contre les Sabres, son épouse Tara l’accompagnant pour ce qui était la première présence à l’aréna de leur bébé arrivé la semaine dernière, Miles.

« C’est tough de ne pas pouvoir jouer. J’étais là pour le match pour Alfie [Daniel Alfredsson], porter le numéro 11 lors du réchauffement, ça avait été un moment mémorable. Ce sont des gars qui étaient mes idoles en grandissant, ils étaient des dieux. C’est spécial de faire partie de célébrations pour eux », a-t-il indiqué en matinée mardi.

Pour le numéro 74 des Sénateurs, il n’était que naturel de voir le 4 de Phillips être hissé aux côtés du 11 d’Alfredsson. « Il a été un pilier de cette franchise dès le jour où il a été repêché. Il est un des visages les plus familiers de l’équipe et un nom qui est automatiquement associé à cette équipe. Je sais que moi, en grandissant à Ottawa, il était vraiment un gars qui m’inspirait... Comme défenseur, j’adorais la façon dont lui et Volchy [Volchenkov] évoluaient ensemble. Et jouer mon premier match à ses côtés sur un duo a rendu celui-ci encore plus spécial », a-t-il ajouté.

Concernant sa blessure, Borowiecki a dit qu’il sera réévalué « de semaine en semaine ». « Après avoir vu la vidéo de l’incident et une photo, je me compte assez chanceux que ça ne soit pas pire que ce l’est. Pas nécessaire d’avoir une opération, ça ne va prendre que du temps, mais comme la saison tire à sa fin, le temps a une plus grande valeur », a dit le défenseur qui sera joueur autonome sans compensation l’été prochain.