Mark Borowiecki avait invité les joueurs des Condors à venir patiner avec ses coéquipiers, plus tôt cette saison.

Borowiecki à la défense des Condors

Il n’aurait pas fallu que Mark Borowiecki se retrouve dans un coin de patinoire avec les organisateurs d’un tournoi de hockey de Kitchener qui ont empêché les Condors d’Ottawa, le club de jeunes aux besoins spéciaux dont il est le capitaine honoraire, de sauter sur la glace parce que deux joueurs utilisent des dispositifs pour les aider à patiner.

De fort mauvaise humeur, le défenseur des Sénateurs a qualifié de « non-sens bureaucratique » que le tournoi, après avoir reçu une lettre de la Fédération du hockey de l’Ontario concernant ces dispositifs comme un « Kaye Trainer », décide que Tysen Lefebvre et Lucas Hooper ne pouvaient pas jouer avec leurs coéquipiers, ce qui a mené les Condors à se retirer du tournoi auquel ils étaient inscrits en fin de semaine prochaine.


«  Dans notre sport, on parle d’inclusion et que nous sommes tous des bonnes personnes. Et bien, c’est le temps de le montrer.  »
Mark Borowiecki

« Ça ne fait aucun sens à mon avis, a déclaré Borowiecki. Des luges sont permises sur la glace [pour des joueurs qui ne peuvent patiner] pour affronter des joueurs qui sont debout. Je ne vois pas pourquoi, au plus bas niveau du hockey spécial, des ‘Kaye Trainers’ et d’autres mécanismes pour aider à patiner ne pourraient pas être alloués pour les joueurs qui se tiennent debout. Ce n’est pas un problème d’assurance. C’est un problème d’approbation – aux dépens de jeunes qui ont besoin de notre appui et qui ont besoin d’être inclus. »

« Le hockey spécial a été lancé pour être inclusif, et malheureusement, il y a des exclusions qui se produisent présentement. C’est inacceptable à mon avis. Tout le monde devrait pouvoir jouer, qu’ils aient un handicap cognitif ou physique. Il n’y a aucune raison pour que ces jeunes ne soient pas sur la glace ensemble », a-t-il ajouté.

Borowiecki espère que la Fédération du hockey de l’Ontario, la Canadian Adaptive Hockey Alliance et Hockey Canada pourront s’asseoir et régler ce différend qui les fait très mal paraître.

« Hockey Canada a la chance d’intercéder. C’est son travail de s’en mêler et de régler ça, puis de s’occuper de la politique ensuite. Présentement, l’image est ternie. Nous sommes en plein mois ‘Le hockey est pour tout le monde’, n’est-ce pas ?

«Dans notre sport, on parle d’inclusion et que nous sommes tous des bonnes personnes. Et bien, c’est le temps de le montrer. Si c’est un vieux règlement mal écrit qui remonte à quand le hockey spécial a été lancé, ça doit être changé. Tu fais un amendement et du t’occupes du reste plus tard », affirme-t-il.

Borowiecki a parlé de cette controverse avec l’ancien Sénateur Kyle Turris, des Predators de Nashville, ayant pris sa relève comme capitaine honoraire de l’équipe qui compte des jeunes joueurs ayant des défis cognitifs et physiques.

« Il est un gars raisonnable. Il va faire quelques appels [lundi], il a des contacts avec Hockey Canada et il va les appeler. Le plus important pour nous est de s’occuper de ces joueurs spéciaux », note Borowiecki, qui portait une casquette avec un logo des Sénateurs modifié aux couleurs de l’arc-en-ciel, alors que le match de mardi a été identifié comme étant la soirée « L’amour, c’est l’amour ».

Interrogé par CTV Ottawa, le joueur Tysen Lefebvre a dit que toute cette controverse était « très décevante » alors qu’il veut tout simplement jouer avec ses coéquipiers.

À défaut d’aller à Kitchener à moins d’un règlement de dernière minute, les Condors auront comme consolation de pouvoir participer à un tournoi en mars à Nashville, où ils ont été invités par Kyle Turris.

Batherson à l’honneur

Drake Batherson a connu une grosse semaine avec les Senators de Belleville. L’attaquant a amassé six buts et cinq passes pour 11 points en seulement quatre parties, ce qui lui a valu d’être nommé le joueur par excellence de la semaine dans la Ligue américaine de hockey. Il avait commencé sa semaine avec un but et trois passes dans un gain de 7-6 mardi dernier à Toronto, avant d’ajouter un but et une passe dans un gain de 5-2 à Laval vendredi, puis un tour du chapeau et une passe samedi contre le Rocket. Il a finalement porté sa séquence de matches avec au moins un but à cinq et de matches avec au moins un point à neuf, dimanche, avec un but dans une victoire de 4-3. Il a ainsi aidé les petits Senators à revenir dans la course pour une place en séries, eux qui ont une fiche de 6-0-3 à leurs 9 dernières sorties.

Formenton de retour

Blessé à un genou lors du camp de sélection d’Équipe Canada junior, l’attaquant Alex Formenton a effectué son retour au jeu exactement deux mois plus tard vendredi avec les Knights de London, obtenant un but et une passe dans un gain de 6-3 contre Owen Sound. Par mesure de précaution, les Knights ne l’ont pas utilisé lors de leur match du lendemain à Saginaw, puis il a été blanchi dimanche dans un revers de 6-3 contre Sault Ste. Marie, voyant une séquence de neuf matches avec au moins un point (5-10-15) prendre fin. « Je n’aime pas rater un match, mais c’est probablement la meilleure chose pour mon genou. C’était mon premier match et ça ne va aller qu’en s’améliorant », a dit Formenton au London Free Press vendredi, lui qui s’était dit « aussi excité que pour le premier match de la saison » avant la partie.

Entre les lignes

Guy Boucher a laissé entendre que l’attaquant Mikkel Boedker, blessé au « milieu du corps », a recommencé à patiner en solitaire et il pourrait se joindre à ses coéquipiers plus tard cette semaine. Par contre, l’entraîneur-chef doute qu’il soit du prochain voyage qui débutera mercredi quand le club mettra le cap vers Detroit, avant de s’arrêter à Winnipeg, Chicago et au New Jersey... Avec la légère blessure du gardien Craig Anderson, il est possible qu’un gardien soit rappelé de Belleville, probablement Marcus Hogberg, pour agir comme adjoint à Anders Nilsson... Un attaquant (Darren Archibald, comme samedi dernier) devrait aussi être rappelé par mesure de précaution, même si Boucher a l’intention d’utiliser à nouveau un alignement à 11 attaquants et 7 défenseurs.