Connor McDavid a terminé la soirée avec quatre points malgré les efforts de Cody Ceci.

Bon show de McDavid

C’était inévitable, mais c’est maintenant officiel : les Sénateurs d’Ottawa ont été mathématiquement écartés de la course aux séries éliminatoires dans l’association Est de la LNH jeudi soir quand les Oilers d’Edmonton leur ont infligé un revers de 6-2 devant 16 538 amateurs au Centre Canadian Tire.

Cette troisième défaite de suite, après une modeste séquence de trois gains d’affilée, fait que la troupe de Guy Boucher n’a plus aucun espoir de rattraper les Devils du New Jersey, qui occupent le huitième et dernier rang donnant accès à la « danse du printemps ». Leur vie ne tenait qu’à un petit fil puisqu’avant la rencontre, leur « chiffre tragique » était d’un seul point de classement qu’ils ne pouvaient plus perdre.

Démunis en l’absence des piliers que sont le capitaine Erik Karlsson et le meilleur compteur Mark Stone, les Sénateurs ont tenu le coup pendant deux périodes avec une brigade défensive qui comptait trois joueurs recrues, les Thomas Chabot, Ben Harpur et le nouveau venu Christian Wolanin.

Ils ont cependant été exposés par une explosion de trois buts des Oilers en moins de deux minutes, séquence infernale qui a commencé huit secondes après que Matt Duchene ait mis fin aux espoirs de Cam Talbot d’enregistrer un blanchissage, le centre des Sénateurs marquant un beau but en passant entre les défenseurs des visiteurs.

Craig Anderson voudra oublier cette visite des Oilers.

Connor McDavid en a donné pour leur argent aux spectateurs en obtenant des passes sur les deux buts suivants des siens, ceux de Ryan Nugent-Hopkins – qui égalait la réplique la plus rapide à un but des Sénateurs au cours de leur histoire – et de Ty Rattie, ce dernier après que le rapide capitaine des Oilers ait débordé Wolanin avec aisance.

Il a aussi compté deux buts, tout comme son coéquipier Drake Caggiula.

« J’ai eu un excellent siège pour le “Connor McDavid show”. C’est évident qu’il est tout un joueur et il a eu le meilleur sur nous ce soir, a commenté le jeune Wolanin après son premier match dans la LNH, disputé devant son père Craig ainsi que sa mère et sa sœur, venus du Michigan pour l’occasion. Ça a quand même été bien une fois rendu sur la glace, j’étais plus à l’aise là que dans ma chambre d’hôtel. Les gars dans ce vestiaire ont été incroyables avec moi pour me donner confiance. »

Duchene a dit que Wolanin « a été un de nos meilleurs joueurs ce soir, il a été incroyable. On a plusieurs joueurs qui répondent à l’appel présentement pour nous alors que nous avons des absents de taille. Il va falloir que les vétérans en fassent autant. C’est décevant, on a fait du bon travail pendant deux périodes défensivement, puis on compte et on s’effondre... La situation avec “Karl” (Karlsson) n’a pas eu autant d’impact que l’autre soir (revers de 7-2 mardi contre la Floride).»

Ce n’était pas le meilleur match du gardien des Sénateurs Craig Anderson encore une fois, lui qui a fait face à 38 lancers. À l’autre bout, Talbot a été mis à l’épreuve à 36 reprises et il a réalisé son meilleur arrêt contre Jean-Gabriel Pageau en fin de première période.

Les Oilers ont compté 13 buts à leurs deux dernières sorties, après un gain de 7-3 en Caroline mardi. «Je ne sais pas pourquoi, nous avons nos bons soirs et nos mauvais soirs. L’autre soir en Caroline, notre ligne ne fonctionnait pas et le reste du club a été excellent. Ils ont compensé pour nous. Ce soir, nous avons été bons», a dit McDavid.

La recrue Filip Chlapik a marqué l’autre but à ses dépens en fin de rencontre en faisant dévier un tir de Marian Gaborik pour son premier but en carrière dans la LNH, sur un jeu amorcé par Bobby Ryan, qui obtenait son 500e point en carrière du même coup.

Les Sénateurs vont maintenant compléter ce séjour à domicile en recevant la visite des Hurricanes de la Caroline samedi soir.

UN BUT SPÉCIAL POUR CHLAPIK

Ce n’est pas d’hier que les hockeyeurs disent que la sensation de compter un premier but en carrière dans la LNH est meilleure quand ça survient pendant une victoire.

Après le revers de 6-2 contre les Oilers, Filip Chlapik célébrait le sien bien sobrement.

Filip Chlapik

« Ça m’a pris 12 matches pour obtenir mon premier, c’est un bon feeling mais je souhaiterais qu’il nous ait aidés à gagner, a-t-il dit. Je vais probablement donner la rondelle à mes parents, ma mère a un mur pour tous mes trophées, elle va être contente d’ajouter ça à la collection... Bobby Ryan m’avait dit avant le dernier match que s’il obtenait une passe sur mon premier but, ce serait son 500e point. Je suis content de faire partie de ça, c’est un moment spécial pour lui aussi maintenant. Il ne m’a pas dit qu’il voulait la rondelle. »

L’entraîneur-chef Guy Boucher, comme un peu tout le monde qui était présent au CCT jeudi soir, parlait pour sa part du spectacle offert par Connor McDavid, avec ses deux buts et deux passes.

« Nous n’avions tout simplement pas de réponse individuelle pour McDavid. Je l’ai dit ce matin. Nous avons des jeunes qui font de leur mieux. Chabot a tenu son bout pendant une partie du match. À un moment donné, des joueurs élites vont tout simplement avoir le meilleur sur des gars qui manquent d’expérience. McDavid nous a battus à l’extérieur trois fois. Il est tout simplement trop rapide. Ce n’est pas notre équipe, mais il le fait contre tout le monde », a-t-il souligné.

Chabot, qui a obtenu une passe sur le but de Matt Duchene, a terminé le match avec un différentiel de moins-3, lui qui a passé 22:10 minutes sur la glace, un sommet en carrière. Cody Ceci (moins-2) a joué 32:49 minutes.