Bobby Ryan

Bobby Ryan représente un cas douteux pour le match de ce soir

Les Sénateurs d'Ottawa éprouvaient déjà beaucoup de difficulté à l'attaque. Ils ont marqué seulement trois buts à leurs trois dernières parties.
Les choses pourraient encore se compliquer, ce soir, quand ils affronteront les Sabres de Buffalo au First Niagara Center. Ils pourraient être privés de leur meilleur attaquant.
Bobby Ryan représente un cas douteux. «Il a ressenti une bonne crampe durant la séance de patinage du matin. Nous lui avons recommandé de quitter la patinoire et de consulter nos thérapeutes. Ces gens-là pourront décider, dans quelques heures, s'il est apte à jouer ou non», explique l'entraîneur-chef.
Cameron a pris une décision audacieuse en défensive. Cody Ceci sera laissé de côté.
Cette décision surprend. Un des défenseurs les plus constants de l'organisation, Ceci n'avait pas encore subi ce traitement cette saison. Avec Erik Karlsson et Kyle Turris, il était un des trois seuls joueurs qui avaient participé aux 51 premiers matches de la saison des Sénateurs.
«J'essaie juste d'utiliser toute la profondeur de notre organisation», a répondu Cameron quand on lui a demandé d'expliquer cette décision.
Le jeune homme de 21 ans s'est retrouvé sur la patinoire lors des quatre buts marqués par les Blue Jackets de Columbus, samedi soir.
Si Ryan et Ceci ratent le match de ce soir, la première vague de l'attaque massive des Sénateurs sera passablement différente. Patrick Wiercioch épaulera Karlsson à la pointe. Alex Chiasson sera inséré à l'attaque, avec la tâche de s'installer devant le filet adverse.
CINQ CHOSES À SAVOIR
1 - Les Sénateurs effectuent leur deuxième et dernière visite de la saison au First Niagara Center. Ils ont subi la défaite dans le premier match, le 15 décembre. Les Sabres n'ont pas balayé les Sénateurs à domicile une seule fois au cours des 10 dernières années.
2 - Quand on se compare, on se console. Avec une moyenne de 1,78 but marqué par match, les Sabres présentent, de loin, la pire attaque de toute la LNH.
3 - Cody Hodgson sera laissé de côté par son entraîneur Ted Nolan. Après avoir marqué 20 buts la saison dernière, il a complètement perdu confiance en ses moyens. En défensive, Andrej Meszaros affrontera ses anciens coéquipiers. Il a passé les quatre dernières parties sur la galerie de la presse.
4 - Des tirs de barrage ont scellé l'issue de 12 duels Ottawa-Buffalo au cours des 10 dernières saisons. Les Sabres l'ont emporté huit fois.
5 - L'ancien capitaine du Canadien de Montréal Brian Gionta a inscrit 499 points depuis le début de sa carrière. Il devrait donc devenir, prochainement, le 49e Américain à se joindre au club des joueurs qui ont inscrit 500 points ou plus dans la LNH.