Bobby Ryan file sous le regard de Max Pacioretty.

Bobby Ryan, rapide et en santé

Le retour au jeu de Brady Tkachuk jeudi soir contre les Golden Knights ne s’est pas avéré une mauvaise nouvelle pour l’attaquant qui pensait être échangé à la formation du Nevada avec Erik Karlsson en février dernier, Bobby Ryan.

L’entraîneur-chef Guy Boucher a mentionné après quelques récentes parties qu’il était pleinement satisfait du travail de son vétéran, qui connaît un solide début de campagne avec quatre buts et neuf points accumulés en 15 parties avant la visite de Vegas. Il l’a donc laissé à sa place aux côtés de Chris Tierney et Mikkel Boedker sur le deuxième trio.

« Il (Ryan) est excellent, a réitéré Boucher jeudi matin. L’an passé, je trouve ça plate un peu, les gens oublient qu’il connaissait un superbe début de saison en jouant avec Mark Stone et Derick Brassard, qu’on avait à ce moment-là. La ligne était exceptionnelle, puis il s’est blessé (fracture d’un doigt). Ça fait deux ans que les blessures l’ont “tué”. Il a le même genre de début, il va super bien, donc on se croise les doigts qu’il ne se blesse pas... En ce moment, il patine, et quand il patine, c’est tout un joueur de hockey. Il est impliqué et il patine. »

Ryan n’a pas terminé le match de mardi dernier contre les Devils, mais c’était par mesure de précaution alors qu’il aurait subi une blessure mineure au bas du corps.

« La journée (de mercredi) a permis de calmer les choses et 24 heures font toute une différence, je me sens très bien, a indiqué Ryan après l’entraînement matinal. Quand c’est arrivé et que je suis rentré en boîtant au banc, j’ai fait une couple de présences après pour constater que ce n’était pas quelque chose de grave. Avoir eu besoin de continuer, j’aurais pu le faire, mais comme c’était possible de rentrer au vestiaire et d’aller directement sur la table (des thérapeutes) pour voir ce qu’on pouvait faire, c’était la chose à faire. »

Blessé neuf fois à des doigts depuis le mois de novembre 2014, ce qui lui a valu de rater 39 matches en tout, l’Américain de 31 ans était évidemment content que ce ne soit pas une autre de ses mains qui ait été blessée.

« En général, je me sens en santé, à part pour ce petit contretemps. Je pense que je lance la rondelle beaucoup mieux, je peux me rendre à certains endroits un peu mieux, je n’ai pas peur qu’il y ait du contact avec mes mains. Ce sont des petites choses, mais elles s’additionnent. C’est gros de pouvoir patiner tous les jours et d’avoir des répétitions », souligne l’ancien compteur de 30 buts à Anaheim.

Boucher est revenu à un alignement à sept défenseurs et 11 attaquants jeudi soir contre Vegas, ce que Ryan ne déteste pas.

« En jouant à 11-7, tu sais que tu vas jouer avec différents compagnons de trios. Ce n’est pas toujours une bonne chose quand tu essaies de bâtir une chimie. Mais j’ai passé beaucoup de ce temps avec Tierney, et on commence à bien se retrouver. On a eu Boedker ou parfois (Nick) Paul de l’autre côté, et “Formy” (Alex Formenton) quand il était ici. Depuis deux matches, ça va bien avec “Boeds”, qui ouvre la glace pour nous. De mon côté, je pense que je n’ai jamais patiné aussi bien. Je suis plus léger et je suis en santé, ce qui y est pour beaucoup », mentionne le deuxième plus haut salarié de l’équipe (après Mark Stone) à 7,25 millions $ par saison.

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Retour de Tkachuk

Comme prévu, le premier choix Brady Tkachuk est revenu au jeu jeudi soir. L’entraîneur-chef Guy Boucher a cependant dit qu’il ne s’attendait pas à grand-chose de sa part après une absence de neuf parties, ou 24 jours, en raison d’un ligament déchiré à une jambe. L’ailier gauche de 19 ans pensait cependant être capable de reprendre où il a laissé, lui qui avait amassé trois buts et trois passes en quatre matches. « Mon approche est que je veux être encore meilleur que je l’étais avant. Ce ne sera pas facile après une blessure à une jambe. Mais il n’y a pas d’excuses, je vais faire de mon mieux et essayer de faire le plus de jeux possible », a-t-il indiqué en matinée.

***

Gallant et « Ubergate »

Il y a bientôt deux ans, l’entraîneur des Golden Knights Gerard Gallant s’est attiré beaucoup de sympathie à travers la LNH quand il avait pris un taxi pour quitter l’aréna de Raleigh, en Caroline, après avoir été congédié par les Panthers de la Floride après un match. En passant par Ottawa quelques jours après « l’affaire Uber », il n’a pas voulu toucher au sujet, cependant. « J’en ai parlé l’autre jour (à Toronto) et j’aime mieux ne pas revenir là-dessus. C’est dommage que cet incident soit arrivé. Je n’en ai pas parlé aux joueurs, on a d’autres personnes qui s’occupent de ça », a-t-il indiqué. En passant dans la Ville-Reine mardi, il avait dit que « tous les joueurs parlent de leurs entraîneurs, croyez-moi, et vice-versa ».

***

Entre les lignes

Le retour au jeu de Tkachuk a entraîné le retour à Belleville de l’attaquant Jack Rodewald... Zack Smith a pratiqué avec ses coéquipiers jeudi, portant une grille complète. Guy Boucher pense qu’il pourrait revenir au jeu dans une semaine. « C’est un ajustement de porter une grille, ça me donne l’expérience de jouer au niveau universitaire, a dit Smith, dont le nom avait été écrit sur son casque comme un joueur du MAHG. Il est un des derniers joueurs de la LNH qui ne porte même pas de visière... Le procès pour harcèlement de l’ancien assistant DG des Sénateurs Randy Lee devait débuter vendredi à Buffalo, mais celui-ci a plutôt été reporté au 20 décembre prochain.