Bobby Ryan a participé à un premier entraînement avec ses coéquipiers, mercredi midi, au Centre Canadian Tire.
Bobby Ryan a participé à un premier entraînement avec ses coéquipiers, mercredi midi, au Centre Canadian Tire.

Bobby Ryan prépare son retour

Ayant obtenu l’aide dont il avait besoin, Bobby Ryan se prépare à revenir donner un coup de main aux Sénateurs d’Ottawa.

L’attaquant de 32 ans qui avait adhéré au programme de soutien aux joueurs de la LNH le 20 novembre dernier, au lendemain d’un match où il avait laissé de côté contre les Red Wings à Détroit a participé à un premier entraînement avec ses coéquipiers mercredi midi, alors qu’il était dans le giron de l’équipe au Centre Canadian Tire depuis déjà quelques semaines.

La nouvelle est significative alors que l’entraîneur-chef D.J. Smith a laissé entendre que les médecins qui ont supervisé son séjour dans le programme lui ont donné le feu vert pour effectuer un retour au jeu. Il lui reste donc à retrouver la forme avant que le plus haut salarié du club (7,25 millions $) puisse reprendre sa place dans l’alignement.

« Il a bien paru, a commenté Smith. Il a certes du chemin à faire. C’est comme rater un camp d’entraînement puis se présenter pour jouer. Il va devoir patiner avec nous, participer aux exercices et se remettre en mode bataille, en plus d’assimiler les systèmes et tout ça. Ça va lui prendre du temps, mais il a franchi la première étape aujourd’hui. »

Le principal intéressé, auteur d’un but et quatre passes en 16 parties cette saison avant de s’absenter, n’a pas été rendu disponible aux médias à son retour dans le vestiaire, où il a retiré son équipement rapidement, sans être dérangé à part pour un collègue qui lui a souhaité un bon retour. « C’est bien d’être là », a-t-il rétorqué.

Ses coéquipiers ont apprécié ce retour au bercail de Ryan.

« C’est excitant. Il a passé à travers de beaucoup de choses et nous sommes là pour l’appuyer, a souligné le gardien Craig Anderson, un coéquipier pendant ses sept saisons à Ottawa. C’est une traite pour nous de le voir avec un groupe de gars au lieu de patiner seul. Nous avons hâte de le voir revenir ‘compétitionner’ avec nous sur une base quotidienne et retrouver sa place dans l’alignement. »

La camaraderie retrouvée dans un vestiaire devrait certes aider le moral de Ryan après avoir composé avec des démons non identifiés.

« C’était bien de le voir. Il a vécu beaucoup de choses alors qu’il a obtenu congé et nous ne l’avons pas vu beaucoup à ce moment-là, mais il a été dans les parages pendant le dernier mois environ et c’est fantastique de le voir, a dit le défenseur Dylan DeMelo. Il est populaire ici, il a toujours été un excellent coéquipier et une bonne personne. Il nous a manqué et nous sommes heureux qu’il soit revenu aujourd’hui. »

Smith, qui a indiqué que Ryan ne fera pas le voyage à Winnipeg et Denver en fin de semaine vu qu’il n’y a pas assez d’occasions de pratiquer, abondait dans le même sens. « Il est un très bon gars, ses coéquipiers l’aiment et vous pouvez voir qu’ils l’appuient. Lorsque vous traversez des moments difficiles, vos coéquipiers et votre famille sont là pour vous et les gars sont certes derrière lui », a-t-il noté.

Vétéran qui vit une saison difficile lui aussi en n’ayant joué que neuf parties, l’attaquant Mikkel Boedker passe beaucoup de temps en coulisses avec Bobby Ryan.

« Il demeure un excellent coéquipier qui parle toujours afin d’aider les jeunes joueurs de l’équipe. C’est bon de le voir depuis qu’il est revenu, son moral est bon et il peut vous accrocher un sourire au visage... Ça fait longtemps qu’il est dans la ligue et tout le monde peut bénéficier de ses conseils », a-t-il indiqué.