Mark Stone a a été particulièrement dominant dans les deux derniers mois à Binghamton.

Bobby Ryan blessé, Mark Stone rappelé

Mauvaise nouvelle pour Mark Stone. Il a été rappelé d'urgence par les Sénateurs d'Ottawa. Il a traversé le pays en avion pour subir une séance de patinage intensive, hier.
Bonne nouvelle pour Stone. Cette séance de patinage sans rondelles a duré 15 minutes à peine. En plus, c'était en Floride, où le thermomètre nous indiquait un beau 25 degrés Celsius en milieu de journée. Il a donc pu profiter des rayons du soleil un peu.
Reste maintenant à voir s'il pourra jouer ce soir.
Sa présence dans la formation débutante contre le Lightning de Tampa Bay semble intimement liée à l'état de santé de Bobby Ryan.
Dans le match que les Sénateurs ont perdu 3-1, samedi après-midi à Dallas, Ryan a été victime d'un malheureux accident.
En troisième période du match contre les Stars, il se repliait à vive allure dans son territoire. Juste avant de passer derrière la ligne du filet de Robin Lehner, il est entré en collision avec Cody Eakin. Il a chuté et s'est écrasé lourdement contre la rampe.
Il paraît que Stéphane Robidas s'est infligé une blessure sérieuse au même endroit, dans son dernier match avec le club texan, le 29 novembre dernier.
«Je n'ai pas grand-chose à dire au sujet de cette blessure. C'est juste une blessure qu'il traîne depuis un bout de temps. Elle s'est légèrement aggravée», a indiqué Paul MacLean, hier, au terme d'une séance d'entraînement où Ryan brillait par son absence.
Selon l'information qui circule, l'ailier américain joue blessé depuis maintenant plusieurs semaines. Ça pourrait expliquer en partie sa baisse de régime en deuxième moitié de saison.
Il a inscrit 18 buts dans les 42 premiers matches de la saison, entre le 4 octobre et le 30 décembre.
Depuis, en 28 parties, il a été limité à cinq buts.
Stone progresse bien
La direction des Sénateurs n'a pas dévoilé la nature de la blessure, mais elle pourrait être assez sérieuse.
Stone est sur le point de compléter sa deuxième saison dans les rangs professionnels. L'an dernier, à Binghamton, il a marqué 15 buts et obtenu 23 mentions d'aide en 54 rencontres.
Cette saison, il présente la même fiche... après seulement 35 rencontres.
Il a été particulièrement dominant dans les deux derniers mois. Évoluant à l'aile droite du premier trio des Senators, l'ailier qui est originaire de Winnipeg a inscrit 20 points à ses 16 dernières parties.
«Il a été un joueur très responsable à Binghamton tout au long de la saison, souligne MacLean. Il est responsable défensivement, il est un des meilleurs attaquants de son équipe lors des infériorités numériques. Nous savons tous depuis très longtemps à quel point son potentiel est élevé à l'attaque. De nombreuses blessures l'ont ralenti dans son développement.»
Stone se porterait assez bien ces temps-ci.
«En fait, je ne me souviens pas de la dernière fois où j'ai été en parfaite santé. Mais je me sens assez bien pour jouer», déclare-t-il.
Lors de son dernier séjour dans la LNH, en janvier, il avait impressionné ses entraîneurs.
«Je n'ai pas besoin de rien faire différemment cette fois. Même si je dois continuer à m'améliorer, il s'agit de mon troisième séjour dans la grande ligue. Je sais désormais à quoi m'attendre.»