Bilan de l'année 2016

À la fin d'une saison 2015-2016 où son club a raté les séries, Bryan Murray a annoncé qu'il cédait son titre de directeur général pour se contenter d'un rôle de consultant.
Deux noms : Pierre Dorion et Guy Boucher
Le directeur général Pierre Dorion et l'entraîneur Guy Boucher
À la fin d'une saison 2015-2016 où son club a raté les séries, Bryan Murray a annoncé qu'il cédait son titre de directeur général pour se contenter d'un rôle de consultant.
Son bras droit Pierre Dorion a immédiatement été nommé par le propriétaire Eugene Melnyk pour lui succéder et le premier geste du Franco-Ontarien d'Orléans a été de congédier Dave Cameron, son deuxième étant ensuite d'embaucher Guy Boucher comme entraîneur-chef après une série d'entrevues exhaustives.
À l'approche de la mi-saison, le choix de Boucher s'avère bien avisé puisqu'il a remis de l'ordre dans la structure de jeu de l'équipe, qui occupe le deuxième rang dans sa division avec une fiche de 20-12-4, malgré des obstacles comme une autre sérieuse commotion cérébrale à l'attaquant Clarke MacArthur et des absences prolongées du gardien numéro un Craig Anderson.
Un endroit : les plaines LeBreton (encore)
Le projet IllumiNATION
Le propriétaire Eugene Melnyk a fait d'importants progrès dans son rêve de déménager les Sénateurs au centre-ville d'Ottawa alors que la Commission de la capitale nationale a retenu le projet IllumiNATION de son groupe, Rendez-vous LeBreton, en avril dernier, de préférence à celui du consortium formé de Devcore, Canderel et du groupe DLS, dont faisaient partie le fondateur du Cirque du Soleil Guy Laliberté et André Desmarais, de Power Corporation.
Un nouvel amphithéâtre pour le club de la LNH n'est qu'un élément du projet qui comprend aussi 4400 unités d'habitation, dont des logements abordables, cinq districts distincts, un toit vert, la couverture du corridor ferroviaire du train léger et la modernisation d'un aqueduc caché où l'on pourra patiner.
Les négociations se poursuivent avec la CCN pour finaliser une entente et il y a encore loin de la pelle en terre.
Un échange : Derick Brassard contre Mika Zibanejad
Derick Brassard s'est joint aux Sénateurs cet été.
Pierre Dorion a conclu un premier échange peu après le repêchage, cédant Alex Chiasson aux Flames de Calgary contre un espoir, le défenseur Patrick Sieloff, mais lors de l'encan, il a surtout commencé à négocier une plus grosse transaction, officialisée le 18 juillet quand Mika Zibanejad et un choix de deuxième ronde ont été cédés aux Rangers de New York pour obtenir le Gatinois Derick Brassard et un choix de septième ronde.
Il faudra plusieurs années avant de déterminer un gagnant dans cette transaction, alors que Zibanejad a subi une fracture d'une jambe après un excellent début de saison tandis que Brassard n'a pas produit à son rythme habituel (8 buts, 9 passes) jusqu'à maintenant, sauf que Guy Boucher est satisfait de son jeu dans les deux sens de la patinoire.
Un chiffre : 1000
Chris Neil a reçu plusieurs messages élogieux dans la foulée de son 1000<sup>e</sup> match.
Il n'est pas donné à beaucoup de joueurs de la LNH de disputer 1000 parties dans le même uniforme, et encore moins pour ceux qui remplissent un rôle ingrat de dur à cuire.
Chris Neil est devenu seulement le troisième joueur de l'histoire des Sénateurs, après Daniel Alfredsson et Chris Phillips, à atteindre ce plateau avec l'équipe, le 10 décembre dernier dans un revers de 4-1 à Los Angeles.
Un mot : cancer (encore)
Craig Anderson et son épouse, Nicholle
Après les entraîneurs adjoints Roger Neilson et Mark Reeds, tous deux décédés, et Bryan Murray, qui vit toujours avec un cancer colorectal, la famille des Sénateurs a été affligée à nouveau cet automne alors que le gardien Craig Anderson a révélé que son épouse Nicholle s'est vue diagnostiquer un rare cancer de la gorge.
Il a raté un total de 17 parties pour être à ses côtés, incluant les 10 dernières. Anderson a excellé quand il était présent devant le filet de son club, en particulier quand il est revenu en catastrophe après que son adjoint Andrew Hammond se soit blessé à Calgary, blanchissant les Oilers d'Edmonton 2-0 le 30 octobre dernier lors d'un match chargé d'émotions.
Pour pallier ses absences et celles de Hammond, Dorion a fait l'acquisition de l'ancien gardien des Canadiens Mike Condon, qui a tenu le fort admirablement bien à son arrivée dans la capitale.
Les traitements de Nicholle Anderson iraient bien, elle qui a écrit sur son compte Twitter vendredi que «c'est une bonne sensation, la dernière radiation de 2016... Je peux voir la ligne d'arrivée! Amenez 2017! Je suis prête!»