Les Sénateurs ont attiré en moyenne 14196 amateurs lors des quatre premiers matches de la saison disputés au Centre Canadian Tire.

Assistances inquiétantes au CCT

Si vous gagnez, ils viendront. C’est une vieille théorie de marketing sportif 101 qu’il n’y a pas de meilleur véhicule pour vendre son produit qu’une équipe gagnante.

C’est probablement dans cette optique que le directeur général des Sénateurs Pierre Dorion s’est prêté à un exercice de relations publiques lundi matin, faisant une tournée de stations de télévision et de radio pour faire la promotion du match que les siens allaient disputer en soirée contre les Stars de Dallas.

« Venez voir nos jeunes qui jouent du hockey excitant », était ni plus ni moins son message.

Le résultat de cette campagne de dernière minute n’a pas été trop concluant, alors qu’une foule de 12 358 amateurs a été annoncée à la fin d’une victoire de 4-1.

C’était la plus petite foule à prendre place dans les gradins du Centre Canadian Tire depuis le 18 octobre 2016 lors d’une visite des Coyotes de l’Arizona qui n’avait attiré que 11 061 spectateurs à l’amphithéâtre de Kanata.

Cela a réduit à 14 196 la moyenne d’assistance de l’équipe lors des quatre premiers matches de la saison régulière, après que seulement 11 222 amateurs en moyenne aient assisté aux trois parties de la présaison.

« Nous apprécions les amateurs qui viennent aux matches et on sait que la ville est derrière nous, ils regardent ça à la maison probablement », estimait le centre Matt Duchene après le match, interrogé à savoir si les joueurs avaient remarqué les gradins dégarnis.

Le mécontentement à l’endroit de l’organisation après une saison 2017-2018 désastreuse est donc toujours palpable, un peu plus d’un mois après l’échange qui a envoyé le joueur de franchise Erik Karlsson aux Sharks de San Jose.

Ça ne date évidemment pas d’hier que les Sénateurs éprouvent des problèmes aux guichets, eux qui avaient été incapables de remplir leur aréna pour un match de deuxième ronde des séries contre les Rangers de New York au printemps 2017.

La décision de l’ancien président de l’équipe, Tom Anselmi, de recouvrir environ 1500 sièges avec des barges la saison dernière n’a pas eu les résultats escomptés et le club a ramené la capacité de l’aréna à 18 652 sièges avec le réaménagement de certaines sections. Le propriétaire Eugene Melnyk n’a fait qu’ajouter de l’huile sur le feu avec ses commentaires tenus en marge du match en plein air contre Montréal à l’effet que le club pourrait déménager si les amateurs de la région de la capitale ne sont pas au rendez-vous.

Le résultat est une banque d’abonnements saisonniers qui serait à son plus bas niveau en 26 ans d’histoire de l’équipe (sous la barre des 5000 est le bruit qui court).

Pour le prochain match du club, samedi lors de la visite du Canadien de Montréal, il reste donc des milliers de billets, autant via le vendeur officiel (Ticketmaster) que les sites de revente (Stubhub et autres).

+

Pratique à Guertin

À leur retour au boulot après une journée de congé, les Sénateurs vont changer leur routine en tenant leur séance d’entraînement au Centre Robert-Guertin de Gatineau mercredi à 11 h plutôt qu’au Centre Canadian Tire. Le public est invité à assister gratuitement à cette pratique qui s’inscrit dans les efforts de l’équipe pour s’impliquer dans la communauté. « Nous sommes heureux d’amener l’équipe à Gatineau et dans le légendaire Centre Robert-Guertin, a dit le directeur général Pierre Dorion par voie de communiqué. Il s’agit d’une belle occasion pour présenter nos excitants jeunes joueurs à nos partisans de Gatineau. Le dernier mois fut éprouvant pour toute la région et nous souhaitons que cet événement puisse apporter plaisir et sourires à une communauté qui fut particulièrement touchée par les tornades. » Les portes du « vieux Bob » seront ouvertes à compter de 10 h 15 et après la séance, Jean-Gabriel Pageau, Thomas Chabot et Maxime Lajoie se rendront à l’école Saint-Paul de Gatineau pour participer à une séance de questions et réponses avec les élèves et le personnel.

Entre les lignes

En comptant le but gagnant du match de lundi contre Dallas, le premier choix Brady Tkachuk est devenu le deuxième plus jeune joueur (à 19 ans et 29 jours) de l’histoire des Sénateurs à compter un but gagnant, le plus jeune demeurant Alexandre Daigle, qui l’a fait deux fois en 1993-1994... Avec ses sept points, Maxime Lajoie est troisième parmi les compteurs chez les défenseurs du circuit, derrière Morgan Rielly, des Maple Leafs (13 points) et son coéquipier Thomas Chabot (8 points)... Lajoie est aussi à égalité au 9e rang dans la LNH avec son coéquipier Tom Pyatt pour les lancers bloqués avec 13... Le gardien Kevin Mandolese, choix de sixième ronde l’été dernier, connaît un début de saison moyen avec ses Screaming Eagles du Cap-Breton (fiche de 3-3-1, moyenne de 3,52, taux d’efficacité de ,885), mais il vient d’être nommé la première étoile d’un gain de 3-2 contre Rimouski où il a réalisé 41 arrêts... L’espoir Josh Norris, acquis de San Jose dans l’échange d’Erik Karlsson, a obtenu une passe à son premier match de la saison avec l’Université du Michigan.