Le défenseur russe Artem Zub.
Le défenseur russe Artem Zub.

Artem Zub est officiellement un Sénateur

C’est officiel, Artem Zub sera un autre candidat pour le poste à la droite de Thomas Chabot la saison prochaine.

Les Sénateurs d’Ottawa ont officialisé la mise sous contrat du défenseur russe de 24 ans vendredi, première journée après l’expiration de son pacte avec le SKA de Saint-Pétersbourg.

L’équipe n’a pas dévoilé les termes monétaires de l’entente, spécifiant seulement qu’il s’agit d’un contrat d’entrée d’un an. Selon les termes de la convention collective, le salaire maximal pour un contrat d’entrée est de 925 000 $ sous le plafond salarial (avec une prime à la signature de 92 500 $). Le contrat est à deux sens et comprendrait un salaire de 70 000 $ au niveau de la Ligue américaine de hockey.

« Nous sommes heureux qu’Artem ait choisi de poursuivre une carrière dans la LNH ici à Ottawa, a déclaré le directeur général des Sénateurs Pierre Dorion par voie de communiqué. Artem est un défenseur à vocation défensive qui déplace bien la rondelle et qui utilise sa force et sa mobilité pour réaliser des jeux. Sa grande expérience internationale l’aidera à faire la transition vers le style nord-américain, mais il n’en demeure pas moins que sa principale qualité est sa solidité en zone défensive.»

Le DG des Sénateurs, Pierre Dorion

Dorion et son adjoint Peter MacTavish ont tous deux fait des voyages en Europe pour aller le voir jouer la saison dernière, sa sixième dans la KHL.

Zub a connu la meilleure saison de sa carrière en 2019-2020 avec 13 buts et 9 passes pour 22 points, tout en finissant à égalité au sommet du circuit russe pour ce qui est du différentiel, à plus-35, en 57 parties. Ses 13 filets lui ont permis de terminer au deuxième rang des buteurs parmi les défenseurs de la ligue.

Zub a aussi participé à plusieurs compétitions internationales, remportant des médailles d’or aux Jeux olympiques de 2018 ainsi qu’aux Championnats mondiaux de hockey masculin en 2017 et 2019.

Zub, qui épelait son prénom Artyom lorsqu’il jouait dans son pays, est originaire de Khabarovsk, en Russie. Il aura passé six saisons en KHL, totalisant 19 buts, 35 passes et 54 points en 256 matches avec Saint-Pétersbourg et Khabarovsk. Avec les Sénateurs, il rejoindra ses compatriotes Nikita Zaitsev et Artem Anisimov, à moins de changement pendant l’entre-saison.


« Artem est un défenseur à vocation défensive qui déplace bien la rondelle et qui utilise sa force et sa mobilité pour réaliser des jeux. »
Pierre Dorion

Les Sénateurs pensent qu’il pourrait combler le rôle rempli auparavant par Dylan DeMelo, échangé aux Jets de Winnipeg en février dernier avant qu’il ne puisse se prévaloir de son autonomie complète cet été. Il pourrait faire le pont en attendant que des espoirs comme Erik Brännström et Christian Wolanin, ainsi que les choix de première ronde Lassi Thomson et Jacob Bernard-Docker soient prêts à faire le saut dans la LNH.

Zub ne sera pas éligible à endosser l’uniforme des Sénateurs si jamais ils sont appelés à disputer les 11 dernières parties de la saison 2019-2020 qui a été interrompue le 12 mars dernier en raison de la pandémie de la COVID-19. Si jamais celles-ci sont annulées, les Sénateurs auront ensuite des décisions à prendre avec les vétérans Mark Borowiecki et Ron Hainsey, qui pourraient tous deux être des joueurs autonomes sans compensation pendant la saison morte, le 1er juillet ou plus tard si le circuit Bettman va de l’avant avec son plan de tenir les séries de la coupe Stanley jusqu’en septembre prochain, possiblement.