L’entraîneur D.J. Smith a envoyé un double message à ses joueurs. Ceux qui travaillent bien à Belleville, comme Vitaly Abramov (photo) auront la chance d’être rappelés et ceux qui sont à Ottawa devront être sur leurs gardes pour garder leur place.

Abramov content d'être déjà de retour avec les Sénateurs

Vitaly Abramov avait retrouvé son sourire habituel lundi alors qu’il était de retour dans la LNH.

L’ancien Olympique n’a pas été trop surpris de recevoir l’appel de se rapporter à la pratique des Sénateurs de lundi, au lendemain de la défaite de 4-1 des petits Senators contre les Marlies de Toronto, lui qui croisera en chemin Drake Batherson et Filip Chlapik.

« On ne sait jamais ce qui peut arriver, donc je pouvais juste aller sur la glace et travailler fort. C’est ce que j’ai fait pendant que j’étais là-bas [à Belleville], et j’ai été rappelé, j’en suis bien content », a-t-il commenté en rentrant au vestiaire après cet entraînement où il a été inséré à la gauche de Chris Tierney et Bobby Ryan.

Celui qui était surnommé « Abracadabramov » à Gatineau n’a pas noirci la feuille de pointage à Toronto samedi, en jouant aux côtés de Josh Norris et Max Véronneau, mais il rapportait avoir eu « quelques bonnes chances de marquer » tandis que D.J. Smith s’était fait dire qu’il a été le meilleur joueur de son club.

Abramov avait déjà impressionné le nouvel entraîneur-chef des Sénateurs pendant le camp des recrues et au début de celui du club de la LNH alors « qu’il comptait chaque fois que je le voyais jouer », a-t-il rappelé.

Ça, c’était avant qu’une commotion cérébrale subie lors du premier match hors-concours à Saint-Jean, Terre-Neuve, vienne freiner ses ardeurs. Il est revenu à temps pour le dernier match du calendrier préparatoire à Montréal, mais il a été retranché le lendemain de celui-ci. « C’est certain que c’est arrivé [sa blessure] à un mauvais moment, mais ça fait partie du hockey. Je pense que je suis de retour au même niveau qu’avant, je n’y pense plus. Je suis prêt à jouer », a noté l’attaquant obtenu dans l’échange de Matt Duchene avec Columbus en février dernier.