Sébastien Collard a remporté son premier gain dans un tournoi de type Challenger.

Sébastien Collard savoure un premier gain dans un Challenger

Le troisième essai aura été le bon pour Sébastien Collard. Après avoir essuyé deux revers dans le tableau des qualifications en simple lorsqu’il avait 16 et 17 ans, le Gatinois a enregistré ses premiers points sur le circuit de l’ATP en gagnant un match du tableau principal en double avec son partenaire américain Brandon Holt.

La victoire de 6-3, 0-6, 12-10 va lui procurer 15 points et son premier classement mondial. Jeudi, son duo va se frotter aux favoris du tournoi, Roberto Maytin et Jackson Withrow, en quarts de finale.

«Je suis content d’obtenir mes premiers points ATP chez nous, surtout que je ne m’attendais vraiment pas à jouer cette semaine, mais on nous a donné un laissez-passer. J’ai rencontré mon partenaire une heure avant notre premier match. Je ne le connaissais pas du tout ! »

À son premier match en carrière dans le tableau principal d’un Challenger, le frère aîné de Mélodie Collard dit avoir bien géré sa nervosité. « Je n’étais pas si nerveux. Je suis arrivé sur le terrain. Je ne tremblais pas. J’étais stressé, mais ça n’a pas affecté mon jeu. Par contre, sur les points plus importants et dans le super bris d’égalité de la troisième manche, je sentais que j’avais les jambes plus lourdes, mais on dirait que ça m’a aidé un peu parce que j’ai été capable de faire de bonnes choses. J’étais juste content de jouer dans le tournoi. Obtenir une victoire en plus, c’est très satisfaisant. »

Âgé de 18 ans, Collard va prendre le chemin de la NCAA dans un mois où il entreprendra des études à l’Université de South Alabama. Là-bas, il continuera à jouer au tennis en première division.

Mais pour le moment, il devra se concentrer sur son prochain duel qui risque de raviver certaines tensions.

« Le prochain match sera contre des joueurs établis qui ont un niveau de jeu très élevé. Il faudra être en mesure d’égaler ce niveau et tout sera possible. »

Sur la scène nationale, Collard dit avoir obtenu plus de résultats en double qu’en simple. « J’ai atteint la demi-finale du championnat canadien cinq ou six fois en double et j’ai gagné un championnat provincial. » Jean-François Plante, Le Droit