Neville Gallimore pourrait devenir le sixième joueur canadien à être sélectionné au premier tour d’un repêchage de la NFL.
Neville Gallimore pourrait devenir le sixième joueur canadien à être sélectionné au premier tour d’un repêchage de la NFL.

Saveur ottavienne au repêchage de la NFL

Un plaqueur natif d’Ottawa pourrait être choisi en première ronde, jeudi soir, au repêchage de la NFL. De quoi faire rêver les jeunes joueurs de football de la région de la capitale nationale.

Neville Gallimore a disputé quelques saisons dans la National Capital amateur Football Association (NCAFA) avant de passer deux ans dans une école privée à St-Catharines, puis quatre saisons chez les Sooners de l’Université de l’Oklahoma. Il a réussi 18 plaqués, quatre sacs en plus de provoquer deux ballons échappés en 2019 dans la NCAA.

«C’est un événement majeur pour le football mineur à Ottawa. Ça remet le football mineur à l’avant-scène de voir un gars local se retrouver sur une telle scène... celle de l’une des ligues les plus populaires en Amérique du Nord», fait valoir Mike Schmidt, qui assure la présidence des Panthers de Cumberland.

Gallimore, qui mesure six pieds deux pouces en plus de peser 304 livres, a porté les couleurs bleues et blanches de cette équipe pendant un été.

«Notre équipe bantam qui se promenait un peu partout en Ontario, précise M. Schmidt. Plusieurs matches étaient disputés dans la grande région de Toronto. Cela lui avait permis d’obtenir beaucoup de visibilité à l’époque.»

La Canada Prep Academy, située St-Catherines, l’avait recruté. Elle lui avait ouvert les portes vers la NCAA.

Plus de 20 formations de première division s’arrachaient alors les services du jeune homme issu d’une famille aux racines jamaïcaines.

Avant de quitter Ottawa, Gallimore avait aussi disputé quelques saisons de football automnal chez les Mustangs de Canterbury, un autre programme de la NCAFA.

Ce circuit compte 13 clubs civils, dont un à Gatineau. Son nombre de membres atteint le cap des 2000 joueurs âgés de huit à 18 ans. À Cumberland, ce sont environ 160 jeunes athlètes qui enfilent l’uniforme des Panthers.

«Ça fait un bon bout de temps, mais nous sommes fiers de dire qu’il [Gallimore] a déjà joué chez nous, avoue Mike Schmidt.

«Ce n’est pas juste un moment important pour le football à Ottawa, mais aussi à l’échelle du Canada.»

Neville Gallimore, 23 ans, deviendrait seulement le sixième joueur canadien à être sélectionné au premier tour d’un repêchage de la NFL. Reste à voir quelles équipes pourraient décider d’appeler le nom du joueur de ligne défensive.

Les avis sont partagés chez les divers analystes au sud de la frontière. Certains prédisent que Gallimore sera réclamé dans le dernier tiers de la première ronde. D’autres le considèrent plutôt comme un choix de deuxième ronde.

Gallimore a épaté au camp d’évaluation de la NFL, à Indianapolis, en février. Il a arrêté le chrono à 4,79 secondes lors du sprint de 40 verges. Un des temps les plus rapides des deux dernières décennies parmi les espoirs de plus de 300 livres qui ont participé à ce test.

«Je crois que j’aurais pu courir plus vite», a soutenu le principal intéressé dans un texte qu’il a rédigé sur le site web «The Players Tribune».

«Je savais que j’étais un gars rapide pour une personne d’une telle grosseur. J’ai toujours été fier de pouvoir bien courir. Mais ce n’est pas un accident de parcours ce 4,7 secondes. C’est le fruit des bonnes habitudes de travail que je me suis inculqué pendant mon séjour à Oklahoma.»

En revanche, Gallimore a terminé parmi les derniers joueurs de ligne défensive dans deux épreuves au camp d’évaluation, dont le développé coucher.

Un joueur natif d’Ottawa joue déjà dans la NFL. Le plaqueur franco-ontarien Eli Ankou a terminé la dernière saison chez les Browns de Cleveland. Il a participé à neuf parties, dont deux en tant que partant, réussissant cinq plaqués.

Ankou, 25 ans, a été membre des Jaguars de Jacksonville lors des deux années précédentes. Ignoré au repêchage de la NFL en 2017, il avait été embauché quelques jours plus tard à titre de joueur autonome par les Texans de Houston.

La première ronde du repêchage de la NFL sera diffusée dès 20h jeudi à TSN de même qu’ABC, ESPN et le NFL Network. Confinement oblige, le commissaire Roger Goodell annoncera les choix des équipes directement de chez lui.

Les deuxième et troisième rondes auront lieu vendredi. Samedi, ce sera place aux rondes quatre à sept.