C’est à Gold Coast que les 70 pays du Commonwealth se sont donné rendez-vous en 2018. Les Jeux commencent mercredi et se terminent le 15.

Saveur gatinoise aux Jeux du Commonwealth

Fini l’attente pour Alexis Lepage et une dizaine d’athlètes de la région de la capitale nationale. Les Jeux du Commonwealth seront lancés dans les prochaines heures à Gold Coast, en Australie.

« J’ai hâte à ma course. Ça fait déjà dix jours que je suis arrivé ici », a souligné le triathlète gatinois au bout du fil. Ce dernier s’apprêtait à participer à un dernier entraînement en vue de l’épreuve individuelle prévue jeudi.

Lepage, 23 ans, s’avère un des trois membres de l’équipe masculine canadienne de triathlon. Joanna Brown, de Carp, fait notamment partie de la formation féminine, elle qui s’est retrouvée à trois reprises sur le podium en Coupe du monde en 2017.

Alexis Lepage

Les deux produits locaux feront partie des espoirs de médaille à Gold Coast.

« Il fait assez chaud et humide... surtout très humide », a noté Lepage, qui a eu l’occasion de visiter le village des athlètes plus d’une fois depuis son arrivée.

« Un village incroyable... magnifique. Tout est neuf. C’est fou. Je peux te dire que ça va faire de belles résidences d’étudiants dans quelques mois après les Jeux », a-t-il ajouté en riant.

Il s’agit de ses premiers Jeux d’envergure. Lepage espère être de l’aventure olympique en 2020, à Tokyo, au Japon. C’est un peu le cas de tous les athlètes d’Ottawa-Gatineau qui ont fait le voyage en Australie.

Tiens en cyclisme sur piste, Ariane Bonhomme fera partie d’une puissante équipe féminine canadienne qui devrait ramener sa part de médailles au pays. Elle a fêté lundi ses 23 ans.

Natasha Watcham-Roy a été retenue au sein de la formation de rugby à sept. Un alignement qui ressemble à celui qui a gagné le bronze lors des Jeux olympiques en 2016 à Rio.

Une autre Gatinoise, Pamphinette Buisa, est la réserviste de cette équipe à Gold Coast.

En basket-ball, la Gatinoise Catherine Traer, qui a mené les Ravens de Carleton à un premier titre national universitaire féminin le mois dernier, obtiendra une autre affectation internationale. Basketball Canada l’avait retenue l’été passé en vue des Universiades. Jean-Emmanuel Pierre-Charles, des Gee Gees d’Ottawa, enfilera l’uniforme canadien chez les hommes en sol australien.

Le boxeur et champion canadien amateur chez les 81 kg, Harley-David O’Reilly, tentera de poursuivre son ascension sur la scène internationale. À l’image de Lepage, il vivra sa première aventure aux Jeux du Commonwealth.

Dans l’eau, Erika Seltenreich-Hodgson et Eli Wall, tous deux originaires d’Ottawa, tenteront d’être parmi les plus rapides. La première a récolté le bronze lors des Jeux panaméricains en 2015 à Toronto. Le second, lui, excelle au 100 m et 200 m brasse.

Finalement en athlétisme, un ancien sprinteur des Gee Gees d’Ottawa, Oluwasegun Makinde, prendra le départ du 100 m. On le verra aussi en compagnie d’Andre De Grasse au sein du relais masculin 4 x 100 m.

Ce sera un aperçu de ce qui attend les amateurs de piste et pelouse l’été prochain. Ottawa accueillera pour une deuxième année de suite les championnats canadiens d’athlétisme, du 3 au 8 juillet, au stade Terry-Fox.