Retenue dans l’équipe canadienne médaillée d’or au Championnat du monde des moins de 18 ans disputé au Japon au début de l’année 2019, la Gatinoise Mahika Sarrazin est parvenue à garder sa place parmi l’élite nationale.
Retenue dans l’équipe canadienne médaillée d’or au Championnat du monde des moins de 18 ans disputé au Japon au début de l’année 2019, la Gatinoise Mahika Sarrazin est parvenue à garder sa place parmi l’élite nationale.

Sarrazin parmi l’élite canadienne

Retenue dans l’équipe canadienne médaillée d’or au Championnat du monde des moins de 18 ans disputé au Japon au début de l’année 2019, la Gatinoise Mahika Sarrazin est parvenue à garder sa place parmi l’élite nationale.

Cette semaine, la hockeyeuse âgée de 19 ans a été l’une des huit gardiennes à être invitées au camp virtuel de l’équipe nationale féminine de développement. L’équipe va tenir des rencontres hebdomadaires jusqu’à la rentrée scolaire.

À sa deuxième saison avec les Titans du Cégep de Limoilou, elle a encore été dominante. En 15 matches, elle a maintenu une moyenne de 1,27 but alloué par match avec un pourcentage d’arrêt impressionnant de ,944.

Mahika Sarrazin n’avait accordé qu’un seul but dans le match qu’elle avait disputé avec le Canada au Japon. Sa partenaire dans ce tournoi, Raygan Kirk, fait aussi partie de la liste des gardiennes invitées par l’équipe de développement. Elle avait disputé les quatre autres matches du tournoi.

Sarrazin n’a pu être jointe pour commenter sa nouvelle nomination. Son entraîneur chez les Titans, Pascal Dufresne, n’a pas rappelé Le Droit.

La gardienne est engagée envers les Gee Gees de l’Université d’Ottawa en vue de la saison 2021-22.

Le premier choix des Olympiques, Tristan Luneau

Moins de 17 ans

Toujours dans son programme d’excellence, Hockey Canada a aussi dévoilé cette semaine la liste des 113 joueurs invités au camp de développement virtuel de ses moins de 17 ans.

Sans surprise, les quatre choix de première ronde des Olympiques de Gatineau font partie des invités. Tristan Luneau, Antonin Verreault et Noah Warren avaient déjà participé aux Jeux olympiques de la jeunesse avec l’équipe canadienne. Samuel Savoie se joint à eux dans le programme d’excellence.

Chez les 67’s d’Ottawa, les deux premiers choix au repêchage, Nicholas Moldenhauer et Brady Stonehouse, font partie de la liste des invités.

Sur la scène locale, les trois Franco-Ontariens sélectionnés au premier tour du repêchage de la Ligue de l’Ontario font aussi partie de la liste. Il s’agit de Zakary Lavoie (Orléans), Cédrick Guindon (Rockland) et David Goyette (Hawkesbury).