Samuel Angers a décidé d'officiellement accrocher ses patins.

Samuel Angers accroche ses patins

L'heure de la retraite a sonné pour un des bons patineurs de l'histoire de l'Outaouais.
Samuel Angers a décidé d'officiellement accrocher ses patins. Il en a fait l'annonce sur les réseaux sociaux.
«Aujourd'hui a été une des décisions les plus difficiles à prendre dans ma vie, mais je crois que je suis finalement rendu au bout de ce que je peux atteindre dans ma carrière de patineur», a-t-il écrit.
«Les deux dernières années n'ont pas été les plus faciles avec mon opération et mes blessures constantes à ma cheville, mais si je regarde l'ensemble de ce que j'ai accompli, j'en sors la tête haute!»
Jadis considéré comme un bel espoir du patinage au pays, il fut vice-champion canadien chez les novices à l'âge de 16 ans.
Les blessures lui ont causé bien des ennuis.
L'hiver dernier, lors des Championnats canadiens seniors à Halifax, il a pris le 17e et avant dernier rang chez les hommes.
Dans la note où il explique les raisons qui le poussent à tout arrêter, Angers prend le temps de remercier le journaliste du Droit Martin Comtois, qui a suivi ses exploits durant la dernière décennie.