Zack Smith des Sénateurs tentait de prendre la rondelle au centre des Coyotes Derek Stepan (21) pendant la deuxième période.

Sabotage des Sénateurs

GLENDALE — Les Sénateurs d’Ottawa ont perdu la bataille des bas-fonds du classement de la LNH samedi soir en Arizona.

Les Coyotes de l’endroit leur ont infligé un revers de 2-1 devant une petite foule de 10 955 amateurs au Gila River Arena.

Dans la course pour obtenir les meilleures chances à la loterie du premier choix au repêchage de juin prochain à Dallas, les Coyotes (20-34-10) demeurent au 31e et dernier rang (ou premier si vous regardez le classement à l’envers), mais ils ont une fiche de 8-2-1 à leurs 11 derniers matches, ce qui leur a permis de s’approcher à un point de Buffalo et quatre des Sénateurs (22-32-10), qui occupent toujours le 29e rang.

Les hommes de Guy Boucher tentaient de remporter un deuxième match de suite à l’étranger pour la première fois depuis leur premier voyage de la saison en octobre, alors qu’ils avaient balayé les trois clubs de l’Ouest canadien.

«On aurait aimé ça être capable de coller deux victoires en ligne, on avait une belle opportunité. On n’a juste pas été capables d’aller chercher le deuxième but pour égaler le match. J’ai manqué une couple de bonnes chances à la fin, c’est bien d’avoir des chances, mais c’est encore mieux quand tu peux capitaliser sur celles-ci», a commenté l’auteur du seul but des visiteurs, le centre gatinois Jean-Gabriel Pageau.

Celui-ci a compté pour un deuxième soir de suite, convertissant la stratégie amorcée par ses compagnons de trio Bobby Ryan et Mark Stone à la quatrième minute de jeu. Ils s’étaient partagé une récolte de six points (trois buts et trois passes) la veille lors du gain de 5-4 à Las Vegas. Avec sa 40e passe de la campagne, Stone a porté à huit sa séquence de matches avec au moins un point, au cours de laquelle il a deux buts et 11 passes.

Les Coyotes ont cependant répliqué en toute fin d’engagement alors que le défenseur Oliver Ekman-Larsson a pris un bon tir des poignets de l’enclave pour déjouer le gardien Mike Condon, qui était voilé sur la séquence.

Les locaux ont ensuite pris les devants en comptant l’unique but du deuxième tiers, Jordan Martinook prenant un tir de l’enclave où il avait été laissé à découvert, la rondelle se frayant un chemin à travers Condon. Sur le jeu, la passe de Brad Richardson a tout juste passé entre les patins de Pageau. «J’aurais dû faire un meilleur travail de couverture là-dessus, avec un meilleur bâton aussi, j’aurais pu l’empêcher. Marquer des buts, c’est bien beau, mais c’est encore plus plate en donner quand tu es sur la glace», a ajouté un Pageau qui s’en voulait.

Condon a repoussé 25 tirs devant la cage des Sénateurs, alors que son vis-à-vis Antti Raanta a effectué 22 arrêts à l’autre bout, dont seulement quatre au troisième tiers. Il a aussi obtenu de l’aide d’un poteau sur un tir de Mike Hoffman en avantage numérique au deuxième tiers.

«On a bien commencé puis on a moins bien joué les 10 dernières minutes de la première période. Nous sommes revenus et on a connu une bonne deuxième période, on ne leur a rien donné à part quand ils ont obtenu cette chance et qu’ils ont compté à la fin. En troisième, on s’est saboté nous-mêmes en prenant des punitions et en ne jouant pas intelligemment, c’est pour ça qu’il n’y a pas eu de poussée de notre part», analysait l’entraîneur-chef Guy Boucher.

Zack Smith a notamment écopé d’une mineure pour avoir protesté une décision à partir du banc, tandis que Matt Duchene a été puni deux fois pour avoir fait trébucher au troisième tiers.

«Je pense qu’on s’est bien battu. C’est un club [les Coyotes] qui se défend bien. On n’a pas obtenu assez de tirs et dans un match comme ça, il faut trouver un moyen d’en donner un peu plus. On n’a pas été capable, peut-être parce qu’on jouait un ‘back to back’, je ne sais pas», a commenté Duchene.

Les Sénateurs, qui ont une fiche de 5-7-2 lors du deuxième match d’une série de deux en 24 heures cette saison, ont pris le chemin de Dallas immédiatement après la rencontre alors qu’ils se frotteront aux Stars de Dallas et leur ancien défenseur Marc Méthot lundi soir pour conclure ce voyage de quatre matches.