Derick Brassard et Mark Stone continueront-ils à produire au même rythme sans Bobby Ryan ?

Ryan au rancart pour un mois

Les Sénateurs d’Ottawa ont joué avec le feu sans se brûler samedi soir lors de leur gain de 6-3 contre les Maple Leafs de Toronto au Centre Canadian Tire.

Malheureusement pour eux, et pour ses compagnons de trio Derick Brassard et Mark Stone, l’attaquant Bobby Ryan s’est fait mal en touchant à un rond de poële, ou plutôt à une rondelle, au mauvais moment.

L’entraîneur-chef Guy Boucher était très triste après le match quand il a révélé que Ryan devra s’absenter pendant environ un mois en raison d’un index fracturé quand il a bloqué un tir du défenseur Ron Hainsey en début de troisième période.

« On fait face à de l’adversité encore, comme l’an dernier. Il fallait se tenir ensemble en fin de troisième période et on l’a fait. On avait laissé quelques parties nous filer entre les doigts en raison d’un manque de confiance et c’est normal. À un moment donné, je savais qu’on allait répliquer et c’était ce jour-ci. C’est un crédit au caractère de nos joueurs », a dit Boucher en parlant des deuxièmes buts du match de Brassard et Stone qui ont enrayé une tentative de remontée des Leafs.

Concernant son attaquant américain qui avait récolté sa sixième passe de la saison sur le premier but de Brassard en fin de deuxième tiers pour lancer les siens en avant 3-0, Boucher a enchaîné ainsi : « C’est très triste parce qu’il avait une saison exceptionnelle jusqu’à maintenant, il faisait tout. Il était excellent défensivement, il amenait la rondelle au filet, il bloquait des lancers. Il était extraordinaire, notre meilleur “plus et moins”. Il était vraiment en forme, il avait la tête à la bonne place. C’est dur pour nous d’accepter ça, c’est un deuxième top-6 qui manque avec Zack Smith... Je suis déçu pour lui, vraiment déçu. »

Le trio de Brassard, Stone et Ryan s’est partagé une récolte de sept points samedi (deux buts et une passe chacun pour les deux premiers) pour porter son total à 25 points en huit parties. Il faut maintenant se demander qui pourra remplacer Ryan sur le flanc gauche – possiblement Mike Hoffman – alors qu’après sa blessure, les Nate Thompson et Alexandre Burrows ont principalement été utilisés à cette position.

« Je me sens plus confortable cette saison alors que je joue avec des joueurs d’élite dans la ligue et on fait des jeux, je ne fais rien d’extraordinaire que je ne faisais pas l’an passé, a souligné Brassard après avoir compté le but gagnant samedi pour atteindre le cap des 10 points cette saison. C’est de valeur de perdre Bobby, il jouait super bien. Mark et moi étions très contents de jouer avec lui, il était un gars très motivé cette année. On va voir ce que ça va donner maintenant, c’est une grosse perte pour nous. »

Après celui de Chris DiDomenico vendredi pour compenser la perte de Zack Smith pour environ une semaine avec une blessure au haut du corps, les Sénateurs devront rappeler un autre joueur de leur club-école de Belleville lundi, eux qui disputaient un troisième match en trois jours dimanche, alors que le grand club profitait d’une journée de congé, lui.

Encore la main

Pour Ryan, c’est un autre coup de malchance. C’est au moins la sixième fois en trois ans qu’il va se retrouver sur la liste des blessés en raison d’une blessure à une main, la plupart du temps la droite. Il a fracturé le même index en bloquant un tir lors d’un match le 18 février dernier, revenant juste avant des séries éliminatoires où il a fait oublier une saison décevante. Il avait aussi raté deux et trois matches pour une blessure similaire en novembre 2016. Son premier doigt cassé remonte au mois de novembre 2014.

« C’est bien plate pour Bob, il jouait si bien en ce début de saison. Il était un bon complément à ses compagnons de trio, qui ont été surtout “Brass” et moi, il créait de beaux jeux. Nous avons été capables de compenser (samedi), les jeunes “DiDo” (DiDomenico) et “Brownie” (Logan Brown) nous ont donné de bonnes minutes », a souligné Stone.

À son troisième match dans la LNH, Brown a obtenu son premier point, une passe, sur le premier but avec les Sénateurs de Nate Thompson qui ouvrait le pointage. Ryan Dzingel a réussi l’autre but des locaux, alors que James Van Riemsdyk, Auston Matthews et William Nylander ont déjoué Craig Anderson en troisième période, lui qui a fait face à 31 lancers lors de ce premier gain à domicile des Sénateurs (4-1-3, incluant 1-1-3 au CCT) cette saison.

Des éloges de Babcock

L’entraîneur-chef des Maple Leafs Mike Babcock a été fort élogieux à l’endroit des Sénateurs après le revers des siens samedi. « Cette équipe (Ottawa) s’est presque rendue en finale l’an passé. Ils sont de fiers compétiteurs. Ils entendaient dire que les Leafs étaient tellement bons et ils nous ont montré qu’ils sont encore les big boys. Nous n’étions pas tout à fait prêts pour “compétitionner” de cette façon », a-t-il déclaré. Sa jeune vedette Auston Matthews l’a été un peu moins, disant que les Sénateurs « vous endorment presque avec cette trappe quand vous arrivez en zone neutre. Vous avez la rondelle et vous devenez anxieux en tentant de déjouer les gars qui vous entourent, puis ils repartent dans l’autre sens », a-t-il dit.

Thompson s’impose

Le centre de quatrième trio Nate Thompson a disputé son meilleur match depuis son arrivée à Ottawa samedi soir, comptant son premier but en s’acharnant pour trouver une rondelle libre près du filet des Leafs en première période. Il a terminé le match avec un différentiel de plus-4 et il a gagné 81 % de ses mises au jeu (13 sur 16). « J’ai entendu des gens demander pourquoi nous sommes allés chercher ce gars-là et c’était pour ça. Il jouait comme ça pour moi à Tampa Bay, a dit Guy Boucher. Il est un gars de cœur à l’ouvrage qui crée des choses en fonçant. Il bloque des tirs, il excelle en désavantage numérique. Il sait quoi faire dans des matches importants. Il est un homme très fort qui sait comment jouer au hockey de façon dure. On avait besoin de ça dans notre équipe pour continuer à grandir. »

Entre les lignes

Boucher n’a pas voulu s’avancer sur quel joueur pourrait être rappelé de Belleville pour compenser l’absence de Bobby Ryan. Max McCormick est une possibilité mais il y a aussi les Nick Paul et Filip Chlapik qui pourraient être des solutions à court terme... Boucher a évoqué la possibilité de jouer à sept défenseurs à nouveau mardi lors de la visite des Kings de Los Angeles, alors que Mark Borowiecki (haut du corps) pourrait être prêt à revenir au jeu... Le défenseur Ben Harpur a été cédé à Belleville dimanche.