Daniel Adams est un des nombreux receveurs qui a été frustré par le demi défensif Imoan Claiborne depuis le début du camp d'entraînement du Rouge et Noir.

Une tertiaire entre bonnes mains

Ike Charlton sait trop bien ce qui circule sur les diverses tribunes à trois semaines du début de la nouvelle saison. Que le gros point d'interrogation chez le Rouge et Noir se retrouverait au sein de la tertiaire.
Une unité que l'ancien joueur dirige depuis trois ans. Elle a perdu trois gros morceaux durant l'hiver. Mitchell White, Abdul Kanneh et Forrest Hightower poursuivront leur carrière ailleurs.
«Ça me frustre d'entendre ça, de lire ça, avoue Charlton, un choix de deuxième ronde dans la NFL en 2000. Les gens oublient toutefois de regarder quels sont les joueurs qui prendront la relève.»
Puis Charlton commence à les énumérer et surtout les vanter. Il lance le nom de Jerrell Gavins, utilisé comme secondeur l'an dernier, qui retrouvera sa position naturelle de demi défensif.
«Un joueur étoile en 2015 qui va remplacer un autre joueur étoile en Abdul, lance l'entraîneur des demis défensifs.
«Tu regardes ensuite Mitchell, un demi de coin étoile. Nous avons embauché A.J. Jefferson, aussi une étoile, pour combler le vide.»
Antoine Pruneau sera de retour en tant que maraudeur tandis que Jonathan Rose chaussera à nouveau les souliers de l'autre demi de coin sur le terrain. Reste à voir qui succédera à Hightower, un des héros du match de la coupe Grey.
Jusqu'ici, Imoan Claiborne a une longueur d'avance. Le demi défensif originaire de la Louisiane a intercepté sept passes des quarts lors des quatre premiers jours du camp d'entraînement.
Chaque fois qu'il y a un jeu spectaculaire en défensive, on y aperçoit Claiborne. «Tu ne te trompes pas, confirme Ike Charlton.
«L'an dernier, tout était nouveau pour lui quand il est arrivé ici. Imoan n'avait joué seulement qu'en tant que demi de coin auparavant. Mais il a décidé de travailler fort durant l'hiver et il s'est pointé au camp avec la ferme intention de percer l'alignement partant. Ça se voit. Tout semble maintenant se dérouler au ralenti pour lui. Il est tellement rapide que personne n'est capable de le dépasser. Il ne mord pas aux feintes des receveurs.»
Claiborne, qui ne fait que 5'10'' et 192 livres, confirme qu'il a mis le paquet ces derniers mois. À quel point tenait-il à bien se préparer ?
«Ma lune de miel aura lieu seulement après la prochaine saison... après une autre conquête de la coupe Grey si tout va bien», lance le joueur âgé de 24 ans, qui s'est marié à sa copine de longue date.
«J'ai passé plutôt l'hiver à m'entraîner avec plusieurs grands joueurs de la LCF... à affronter les receveurs S.J. Green, B.J. Cunningham, Kenny Stafford et Nik Moore... Il y avait aussi les quarts Jonathon Jennings et Drew Willy. Tout ce travail paie déjà depuis quelques jours.»
Ike Charlton a joué quatre saisons complètes dans la NFL en tant que secondeur. Sa carrière l'a amené au Canada en 2007. Les Blue Bombers de Winnipeg lui ont fait confiance. Ses derniers matches ont été disputés, il y a sept ans, dans l'uniforme des Alouettes de Montréal.
En décembre 2013, le Rouge et Noir l'a embauché afin de s'occuper des demis défensifs. C'était son premier emploi d'entraîneur à l'âge de 36 ans.
Charlton soutient que cette tertiaire n'a jamais eu droit au respect qu'elle mérite. «Elle connaît du succès depuis 2014», plaide-t-il.
Ce dernier souligne que malgré diverses blessures, l'équipe a alloué 350 verges ou plus aux quarts adverses seulement six fois la saison dernière. «Ce n'est pas pire sur un calendrier de 18 parties», précise-t-il en souriant.
Et il y a le match de la coupe Grey durant lequel la tertiaire a intercepté à trois reprises Bo Levi Mitchell.
«Les Stampeders croyaient pouvoir lancer le ballon à leur guise... Nous étions bien préparés.»
Le Rouge et Noir en bref
Antoine à l'aide
Il a fallu attendre quatre jours avant d'assister mercredi à une première escarmouche au camp d'entraînement du Rouge et Noir. Elle a opposé deux choix de deuxième ronde. Le receveur Jake Harty n'a pas apprécié être plaqué par le demi défensif Mikaël Charland durant une bataille un contre un. Le maraudeur Antoine Pruneau s'est vite interposé.
« Pour calmer les esprits », a précisé le joueur québécois, qui a quand même été bousculé par le joueur albertain.
« Jake a fait ça à la blague, a ajouté Pruneau. Le journaliste lui a alors rappelé que Harty a déjà participé à un entraînement d'arts martiaux mixtes à pareille date l'an dernier avec des vedettes du circuit UFC à la Place TD. «Je ne me suis peut-être pas attaqué au bon gars», a lancé Pruneau en riant.
Fête à l'eau froide
L'anniversaire de Trevor Harris a tout fait, sauf passer inaperçu mercredi à la fin de l'entraînement. Le quart-arrière, qui est maintenant âgé de 31 ans, a eu droit à une douche froide de la part de ses coéquipiers.
«Il disait à tout le monde que sa fête était seulement à l'automne. Nous savions tous que ce n'était pas la vérité», a lancé l'instructeur-chef Rick Campbell, qui n'a jamais reçu pareil traitement depuis son arrivée dans la LCF.
«Je suis né peu de temps avant Noël. La saison est déjà terminée. Donc, je n'ai rien à craindre.»
Shaw se blesse
Une des acquisitions importantes du Rouge et Noir pendant l'hiver, Kenny Shaw, a terminé la journée à l'infirmerie. Il a glissé en tentant de capter un ballon. De quoi inquiéter ses patrons. Le receveur doit être une des cibles principales de Trevor Harris en 2017.
«Je ne crois pas que ce soit sérieux. J'ai eu le temps de lui parler brièvement. Kenny m'a dit qu'il serait OK... J'espère que ce n'est rien de trop grave», a affirmé Rick Campbell.
Pendant ce temps, Nolan MacMillan n'a pas encore participé aux répétitions de la première unité de la ligne offensive. Ce dernier a raté plusieurs parties en raison d'une blessure au poignet la saison dernière. L'équipe joue de prudence. Le coordonnateur de la ligne offensive, Bryan Chiu, en profite pour tenter des expériences. Tommie Draheim a notamment été muté en tant que garde.