Chris WilliamsRouge et noir OttawaPATRICK WOODBURY, LeDroit

Un touché spectaculaire... annulé

Il n'avait rien d'un gars abattu, tard samedi soir. Chris Williams blaguait et souriait dans le vestiaire. Pourtant deuxheures auparavant, il avait vu les arbitres annuler son premier touché dans l'uniforme du Rouge et Noir. Un touché spectaculaire inscrit sur un retour de botté de dégagement de 100 verges. La recrue Jefferson Court a été prise à retenir un adversaire sur la séquence. «Pas grave, j'aurai la chance de me reprendre plus tard cette saison, a lancé le petit Williams du haut de ses 5'9» et 155livres. L'important, c'est que nous avons gagné.» Ottawa l'a embauché justement pour ce genre de jeu qui peut changer l'allure d'une soirée. L'équipe n'a toujours pas ramené un botté pour un touché dans sa jeune histoire. Williams a inscrit six majeurs de la sorte durant la saison 2012 chez les Tiger-Cats de Hamilton avant de tenter sa chance dans la NFL pendant deux ans. «C'est la première fois par contre que j'ai un retour pour un touché qui est annulé en raison d'une pénalité», a-t-il reconnu. Il peut se consoler. Un joueur des Lions, Shaquille Murray-Lawrence, a aussi vu pareille malchance lui arriver plus tard durant le troisième quart, samedi soir.