Le receveur du Rouge et Noir, Tyrone Pierre, a lancé un premier album de Hip-Hop/Rap, le mois dernier. Son nom d'artiste? Hueso

Un receveur du Rouge et Noir devenu chanteur [VIDÉO]

Au même moment où il tente de mériter une place chez le Rouge et Noir, Tyrone Pierre a entamé une seconde carrière dans le domaine... musical.

Le receveur franco-ontarien d’Orléans a lancé un premier album en anglais sur les différentes plateformes numériques, dont Spotify, Apple Music, Amazon et SoundCloud. «C’est sorti le 15 mai, la journée même que le camp des recrues commençait ici, a précisé Pierre, dont le nom d’artiste est «Hueso»

«Ce qui veut dire «os» en espagnol... parce que c’était mon surnom quand je jouais à l’université Laval. Les Marco Dubois et Jean-Philippe Bolduc m’appelaient comme ça car j’étais très maigrichon!»

L’album OfFsZn contient sept chansons Hip-Hop/Rap aux paroles explicites. On comprend mieux l’avertissement qui se trouve dans le coin droit de la pochette de l’album!

«J’ai commencé à toucher à la musique, il y a cinq ou six mois, quand je me remettais de ma blessure à un genou. J’ai découvert que c’était très thérapeutique de laisser parler mes émotions, de les mettre sur papier et les chanter. Ça me permet d’évacuer toutes mes frustrations à la fin d’une journée.»

Pierre, 24 ans, a même tourné une première vidéo dans la région. Celle de la chanson principale de son album, Popular Demand.

«J’ai eu beaucoup de plaisir à faire ça. Je continue à produire de la musique. C’est comme un passe-temps. Mais ça m’aide tellement psychologiquement à garder un équilibre dans ma vie.»

Mardi, il a complété l’enregistrement d’une autre chanson en compagnie d’un de ses nouveaux coéquipiers chez le Rouge et Noir, Noel Thomas, qui s’avère également un receveur. «On a fait dans sa chambre puisqu’il possède déjà tout l’équipement pour ça, a relaté Pierre.

«Le receveur Dominique Rhyme en est un autre qui aime la musique. C’est plaisant de découvrir un aspect différent de mes coéquipiers. Oui, nous sommes avant tout des joueurs de football, mais nous avons tous autre chose qui nous passionne. Il y en a qui aime dessiner. Moi j’aime chanter.»

Tyrone Pierre l’avoue. Il avait gardé cette aventure musicale bien discrète lors de ses premières journées chez le Rouge et Noir. «Car j’étais gêné, a-t-il dit.

Mais le chat est finalement sorti du sac. Et la réaction des gens autour de lui l’a surpris.

«Je me rends compte que plusieurs personnes aiment mes chansons. Il y a même certains de mes coéquipiers qui s’amusent à les faire jouer dans le vestiaire. J’ai filmé des joueurs qui dansent en écoutant ma musique. D’autres ne savent toujours pas que c’est moi qui chante!»

Qui sait, Pierre pourra peut-être écrire dans les prochains jours une chanson sur un rêve qui devient réalité. Il espère percer l’alignement du Rouge et Noir, l’équipe de son patelin.