Jean-Christophe Beaulieu

Un premier match samedi

Six mois plus tard, le Rouge et Noir retrouvera les Tiger-Cats de Hamilton.

Les deux équipes s’affronteront samedi à la Place TD lors d’un premier match hors-concours en 2019. Au même endroit où elles ont croisé le fer en finale de l’Est.

Ottawa avait gagné 46-27 en novembre pour atteindre le match de la coupe Grey pour une troisième fois en quatre ans.

Le centre-arrière Jean-Christophe Beaulieu et l’ailier rapproché Marco Dubois avaient marqué deux des six touchés de l’équipe. Les deux amis québécois ont tous deux hâte de renouer avec l’action, surtout après 12 journées intenses au camp d’entraînement.

« Nous allons pouvoir transférer nos techniques et connaissances apprises dans un milieu plus réel... Surtout, on va pouvoir lâcher la laisse sur les gars, les laisser faire les fous », a soutenu Beaulieu, jeudi.

« Nous allons pouvoir être plus physiques, a reconnu Dubois. En pratique, tu te retrouves dans certaines situations où tu vas te retenir pour ne pas effectuer un bloc dévastateur. »

Dubois entame sa deuxième saison dans la LCF après une année recrue intéressante. En plus d’évoluer régulièrement sur les unités spéciales, il a été utilisé dans certains jeux offensifs.

L’athlète de 6’4’’ et 226 livres compte profiter du temps de jeu qui lui sera accordé contre les Ti-Cats. « Ça représente une autre opportunité pour démontrer que j’évolue, que je suis meilleur que l’an passé, que je suis capable de faire beaucoup de choses sur un terrain de football, que je maîtrise super bien notre offensive. »

Marco Dubois et Jean-Christophe Beaulieu

À ses côtés, Beaulieu l’écoutait attentivement.

« C’est déjà ma sixième année dans la ligue. Tabarouette que ça va vite, a-t-il laissé tomber. Je veux démontrer aux jeunes que je suis encore capable de jouer, de sécuriser ma place. Je ne peux rien tenir pour acquis. »

Ce dernier s’en fait un peu trop. Son poste n’est pas en danger à Ottawa. Ses patrons l’aiment bien.

Beaulieu a rendu de fiers services en 2018. Il compte montrer l’exemple samedi à tous ces nouveaux joueurs qui effectueront leurs débuts devant les partisans du Rouge et Noir.

« Je veux sortir avec les gars et avoir du plaisir. Je veux que les gars découvrent à quoi ça ressemble de sortir du gros casque gonflable pour aller sur le terrain. »

Le Rouge et Noir disputera un deuxième match hors-concours le 6 juin à Montréal contre les Alouettes. Deux sorties qui aideront les entraîneurs dans leurs décisions. Toutes les équipes de la LCF doivent réduire leur alignement d’ici le 8 juin, à 22 h.

« Je disais aux joueurs qu’il ne reste que deux véritables séances d’entraînement d’ici la fin du camp, d’en profiter. Que les deux parties en l’espace de six jours seront un bon test. Puis ça fera du bien de briser un peu la routine », a soutenu Rick Campbell.

L’instructeur-chef a toutefois apporté un bémol. L’évaluation ne portera pas uniquement sur les matches contre Hamilton et Montréal.

« Mais sur l’ensemble de ce que nous avons vu au camp. J’ai quand même hâte de voir comment les joueurs réagiront en match, quand le tableau indicateur et les lumières du stade seront allumés. »