Jasper Simmons a été l'un des héros obscurs de la première victoire du Rouge et Noir.

Un match historique gagné sous l'oeil de tireurs d'élite

Jasper Simmons a déjà joué devant plus de 24000 spectateurs. À l'Université du Missouri où il évoluait dans la NCAA, les Tigers pouvaient attirer plus de 70000 personnes dans leur stade.
Mais jamais ce secondeur américain n'avait mis les pieds sur le terrain avec des tireurs élites postés sur la toiture des gradins. «Ça, c'était une première pour moi», avoue-t-il en riant.
Le jeune joueur du Rouge et Noir fait allusion à la joute inaugurale des siens, vendredi soir, à la Place TD. Une victoire dramatique de 18-17 contre les Argonauts de Toronto obtenue devant une salle comble qui comprenait le premier ministre Stephen Harper.
Ce qui explique les mesures de sécurité additionnelles.
Des héros obscurs
Cela n'a pas empêché un amateur de passer devant Harper, bière à la main, durant le match.
Le genre de scène qu'on ne verrait pas aux États-Unis avec le président Obama. «Oh que non», reconnaît Simmons.
Ce dernier a fait partie d'une poignée de héros obscurs dans la première victoire dans l'histoire du Rouge et Noir.
Oui, tout le monde se souviendra du botteur américain Brett Maher, qui a inscrit tous les points du club d'expansion. Son sixième et dernier placement avec 28 secondes à écouler en temps réglementaire a fait la différence.
Le nom du receveur Kierrie Johnson a aussi été mentionné à plusieurs reprises pour un attrapé spectaculaire qui a mis la table à cette tentative de placement.
Simmons, lui, est celui qui a confirmé le gain en interceptant le quart-arrière vedette des Argos, Ricky Ray, sur le dernier jeu du match. Il a ensuite célébré avec ses coéquipiers, ballon encore en main.
Ce ballon, il ne l'a toutefois pas conservé en tant que pièce de collection. «J'ai suivi les conseils d'un ancien coéquipier. Un vétéran m'a déjà dit de réagir comme si j'avais déjà réussi des jeux importants», relate le joueur originaire de la Floride.
Ce fut un autre bon match pour le numéro31. Un gars que personne ne connaissait à Ottawa. Il est même un des rares joueurs ne possédant pas sa page Wikipédia!
Simmons, 24 ans, a réussi sept plaqués à sa première sortie, il y a une semaine et demie, à Edmonton. Il en a ajouté trois autres contre Toronto, son ancienne formation.
Les Argos l'avaient utilisé pendant quelques parties ici et là en 2011 et 2012 avant de le remercier.
D'autres jeunes joueurs de la défensive ont aussi continué à épater, à se faire découvrir. Tiens, Travis Brown, ce secondeur avec une prière tatouée sur le bras gauche, a réussi cinq plaqués dans le gain.
Le demi défensif Brandyn Thompson a intercepté une passe de Ray tandis que TJ Hill, Brandon Lang et Justin Capicciotti ont récolté des sacs du quart.