Drew Tate s'amène à Ottawa pour assumer le rôle de substitut à Trevor Harris.

Tate, le plan B du Rouge et Noir

Drew Tate avait délogé Henry Burris en tant que quart-arrière numéro un des Stampeders de Calgary à l'automne 2011.
Cinq ans et demi plus tard, voilà que le joueur originaire du Texas va hériter du casier du futur membre du Temple de la renommée à la Place TD. Le Rouge et Noir a obtenu ses services mardi en retour d'un choix de cinquième ronde au repêchage de 2018.
Tate, 32 ans, s'amène à Ottawa pour assumer le rôle de substitut à Trevor Harris, qui remplace le nouveau retraité Burris aux commandes de l'attaque. « Je m'attends à être le deuxième quart-arrière de l'équipe », a-t-il avoué au bout du fil.
« Mais tu sais, je suis simplement reconnaissant d'obtenir pareille occasion de poursuivre ma carrière, que ce soit au premier, deuxième ou troisième rang dans la hiérarchie de l'équipe », a ajouté le vétéran de huit saisons dans la Ligue canadienne de football (LCF).
Les Stampeders s'apprêtaient à libérer Tate, qui avait été limité à un mince rôle de réserviste derrière Bo Levi Mitchell et Andrews Buckey en 2016. Ils devaient lui verser un boni de 40 000 $ le 1er mars.
Le Rouge et Noir a pu renégocier son contrat tout en y ajoutant deux autres saisons avant de finaliser le pacte avec ses adversaires du dernier match de la coupe Grey. « Nous venons de mettre la main sur une valeur sûre, un joueur qui a déjà connu du succès dans cette ligue. En plus, je le connais bien », a souligné l'entraîneur-chef Rick Campbell.
Ce dernier était instructeur des porteurs de ballon en 2010 puis coordonnateur défensif en 2012 et 2013 à Calgary. « Drew, c'est un type très émotif sur le terrain. Un fier compétiteur dont la passion s'avère contagieuse, autant sur le jeu que sur les lignes de côté », a ajouté Campbell.
« Puis l'an dernier s'avère un rappel de l'importance de miser sur deux bons quarts qui peuvent jouer sur une base régulière. Nous étions déjà heureux de miser sur Brock Jensen et Ryan Lindley au sein de notre organisation. Mais nous ne pouvions pas lever le nez sur l'opportunité d'obtenir Drew. »
Une épaule disloquée, une fracture à un bras et une commotion cérébrale l'ont limité à trois départs en 2012. Puis des douleurs à son bras droit la saison suivante lui ont finalement coûté le poste de quart partant à Calgary.
Mitchell a pris la relève et n'a jamais cédé sa place.
Tate est devenu un spécialiste des deuxièmes ou troisièmes essais sur courtes distances chez les Stamps, marquant 10 touchés au sol en 2014. En huit saisons, il a complété 380 de 572 passes pour 4670 verges, 32 touchés et 15 interceptions.