Joshua Stangby a capté 18 passes pour un total de 218 verges jusqu'à maintenant cette saison. Utilisé en l'absence de Kenny Shaw (blessé), il a inscrit un touché lundi soir dans la défaite face aux Argonauts.

Stangby pourra enfin tenir sa fille

Pendant que ses coéquipiers montaient à bord d'un train en direction d'Ottawa, Joshua Stangby s'est dirigé vers l'aéroport Pearson en banlieue de Toronto. Trois vols d'avion en dix heures l'attendaient.
« Mais ça va valoir la peine », a noté le receveur recrue du Rouge et Noir. Il sera enfin réuni à sa famille en Californie.
« Je pourrai enfin tenir ma fille », a confié le nouveau papa âgé de 26 ans.
Stangby se trouvait à la Place TD le 5 juin lorsque la petite Anaya a vu le jour à Fresno, en Californie. Il a été excusé de la séance d'entraînement afin de suivre l'accouchement via l'application FaceTime sur son téléphone mobile.
« Chaque jour depuis sa naissance, je me branche et je vois ma fille sur l'écran. Mais souvent, elle dort... »
Stangby a hâte que bébé Anaya fasse une sieste dans ses bras. « J'ai hâte aussi de lui donner le biberon, même de changer sa couche », a-t-il avoué avant son départ vers la côte du Pacifique.
« Je n'ai jamais fait ça auparavant. Je vais apprendre sur le tas... Je suis impatient de jouer enfin mon rôle de papa. »
Ça sera de courte durée.
Les Stangby seront réunis seulement pendant trois jours. Ensuite, le temps du retour à Ottawa aura sonné.
Le Rouge et Noir reprendra l'entraînement lundi. Les joueurs seront conviés à des réunions la veille afin de se préparer à leur prochain match contre les Blue Bombers de Winnipeg, le 4 août, à la Place TD.
« Ça fait deux ou trois ans que ma conjointe et moi, nous vivons une relation à longue distance. On se débrouillait. Mais j'avoue que c'est plus difficile maintenant que nous sommes parents. J'aimerais tellement être à ses côtés pour l'aider. C'est un peu ça le côté moins plaisant de la vie d'athlète professionnel. »
Du même souffle, il dit se plaire dans sa nouvelle ville d'adoption.
La blessure à Kenny Shaw lui a permis d'obtenir un poste de partant au sein de la très relevée brochette de receveurs du Rouge et Noir. En six parties, il a capté 18 passes pour 218 verges et deux touchés. Il a inscrit un touché sur une course de 15 verges, lundi soir, dans le revers de 27-24 contre les Argonauts de Toronto.
Aussi, les entraîneurs l'ont utilisé pour effectuer des retours de botté sur une base régulière depuis le début de la saison régulière.
« Je m'accorderais une note de C... peut-être B... Je sais que je suis capable d'en donner de plus. Je vais continuer à m'améliorer. »
Une semaine pour guérir
Le Rouge et Noir pourrait obtenir du renfort quand il reprendra l'entraînement la semaine prochaine. Des blessés seraient sur le point de revenir au jeu.
Ça ne fera pas de tort pour cette équipe qui n'a gagné qu'un seul de ses six premiers matches de la saison régulière. Elle a encaissé un quatrième revers lundi soir à Toronto, s'inclinant 27-24.
Un placement de 34 verges du botteur des Argonauts, Lirim Hajrullahu, a brisé l'égalité alors que les dernières secondes disparaissaient du tableau indicateur au stade BMO.
« Nous avons plusieurs journées maintenant pour panser nos plaies, revenir plus fort et trouver des façons de réaliser des jeux importants en fin de partie », a avoué le quart-arrière Trevor Harris.
« Nous étions encore à un jeu ou deux de sortir avec une victoire et non une défaite », a rappelé pour sa part l'entraîneur-chef Rick Campbell.
Est-ce que ce dernier pourrait compter sur le retour au jeu du receveur Kenny Shaw ? Ça aiderait.
Les équipes adverses surveillent de très près le redoutable duo Ellingson-Sinopoli. Ça complique le travail de Harris.
Embauché à fort prix durant l'hiver, Shaw s'est blessé à une cheville durant le camp d'entraînement. Il a tenté de jouer lors du premier match de la saison, mais s'est retrouvé rapidement à l'infirmerie.
Ce dernier ne se déplace plus en béquilles depuis deux semaines. « Ça regarde de mieux en mieux dans son cas », a soutenu Campbell.
Le joueur le plus près d'un retour au jeu ? Le garde Matt Albright. Il s'est entraîné lors des trois jours menant au match contre les Argos.
« Il devrait être prêt à jouer après la pause », a indiqué Campbell.
Albright pourrait possiblement remplacer le jeune Alex Mateas, qui connaît des difficultés en tant que partant au sein de la ligne offensive.
Est-ce que le bloqueur Jake Silas pourrait enfin disputer un premier match ? Est-ce que le plaqueur Connor Williams, victime d'une commotion cérébrale, affrontera les Bombers ?
Ce seront deux autres joueurs à surveiller lorsque le Rouge et Noir reprendra l'entraînement lundi prochain.
Un joueur qu'on ne verra pas pour un bout de temps ? Le secondeur Nick Taylor, dont le nom se retrouve sur la liste des blessés pour six parties.