Le Rouge et Noir s'est incliné 29-9 contre les Blue Bombers dans un match disputé sous la pluie.

Sortie difficile de Lindley

Son premier départ en carrière dans la LCF aura été tout, sauf une réussite.
Ryan Lindley a complété seulement 16 de ses 36 passes pour 151 verges.
Résultat, le Rouge et Noir n'a jamais été dans le coup vendredi soir à Winnipeg.
Il s'est incliné 29-9 contre les Blue Bombers dans un match disputé sous la pluie. Des orages ont même retardé le botté d'envoi d'une vingtaine de minutes au Investors Group Field.
Une partie que le Rouge et Noir voudra oublier au plus vite. Il a été limité à trois maigres simples et un touché du demi offensif William Powell dans les dernières minutes de jeu. Le botteur Brett Maher a notamment raté une tentative de placement de 46 verges au troisième quart lorsque son équipe tirait de l'arrière par 20 points.
Mais c'est surtout les difficultés de Lindley, le troisième quart-arrière dans la hiérarchie de l'organisation, qui fera jaser.
Appelé en relève à Drew Tate et Trevor Harris tous deux blessé, il a multiplié les mauvaises passes. Quand elles n'étaient pas derrière ses receveurs, elles étaient trop longues. Il y a eu aussi une interception.
C'est sans compter ce ballon échappé par l'ancien de la NFL lorsque le Rouge et Noir semblait se diriger vers un premier touché tôt au quatrième quart. C'était la deuxième fois du match que ses coéquipiers et lui étaient victimes d'un revirement.
Powell s'était fait arracher le ballon des mains vers la fin de la première demie. Ce jeu a mis la table au premier touché des Bombers sur une course de 24 verges d'Andrew Harris, qui augmentait l'avance de l'équipe manitobaine à 16-2.
Winnipeg avait dû se contenter jusqu'ici de trois placements de Justin Medlock.
Les déboires du Rouge et Noir par cette soirée de septembre ne pourront pas être attribués à la ligne offensive privée des vétérans Jon Gott et Nolan MacMillan. Les Rogers, Johnson, Mateas, Lauzon-Séguin et Silas ont bien protégé Lindley. Ils ont aussi ouvert des couloirs de course pour Powell, qui a porté le ballon 14 fois pour 107 verges.
Cette partie marquait le retour au jeu de Quincy McDuffie.
Il a été discret sur les retours de botté.
Dans l'autre camp, Matt Nichols a mené l'attaque des Bombers en complétant 23 de ses 34 passes pour 319 verges et deux touchés. Darvin Adams a été sa cible favorite, lui qui a capté sept passes pour 195 verges.
Ottawa (5-8-1) devra se croiser que Harris ou Tate soit prêt à reprendre les commandes au poste de quart-arrière lors du prochain match.
Les champions en titre de la coupe Grey recevront la visite des Roughriders de la Saskatchewan, le 29 septembre, à la Place TD. L'équipe de Régina a gagné quatre de ses cinq dernières parties.