En juillet, Brad Sinopoli a connu deux matchs de 100 verges ou plus et marqué ses deux premiers touchés de la saison.

Sinopoli parmi les joueurs du mois dans la LCF

Andrew Harris, D’haquille Williams et Brad Sinopoli ont été nommés joueurs du mois de juillet dans la Ligue canadienne de football.

Harris, demi offensif des Blue Bombers de Winnipeg, a connu un excellent mois de juillet, réussissant notamment trois matchs d’affilée avec au moins 100 verges au sol. Il a de plus inscrit cinq touchés en quatre rencontres. Il occupe le premier rang du circuit pour les verges par la course avec 638 pour les longues courses, avec quatre de 20 verges ou plus.

Le vétéran de neuf saisons dans la LCF a aidé les Blue Bombers à remporter trois rencontres en juillet. Il a établi un sommet personnel avec 177 verges en attaque lors de la semaine 6 contre les Argonauts de Toronto, marquant deux touchés au passage, ce qui lui avait permis d’être nommé joueur de la semaine.

Quant à Williams, il a poursuivi sur sa lancée en juillet. Le receveur des Eskimos d’Edmonton a amassé 100 verges ou plus par la passe lors de trois rencontres consécutives, portant sa séquence à cinq en tout. Williams, qui a marqué trois touchés le mois dernier, pointe au sommet de la Ligue avec 672 verges sur des réceptions. Il a capté 35 passes depuis le début de la campagne, soit le troisième plus haut total du circuit. Il occupe également le premier rang de la LCF pour les touchés sur des réceptions avec cinq, à égalité avec Eric Rogers, des Stampeders de Calgary.

C’est la deuxième fois en 2018 que Williams est nommé joueur du mois. Il a également été nommé joueur de la semaine 5.

Finalement, Sinopoli est en voie de connaître la meilleure saison de sa carrière. En juillet, le receveur du Rouge et Noir d’Ottawa a connu deux matchs de 100 verges ou plus et marqué ses deux premiers touchés de la saison. Il est présentement en voie d’amasser 1104 verges sur des réceptions cette saison, ce qui constituerait un sommet personnel. Sinopoli, joueur des semaines 4 et 6, pourrait franchir ainsi le cap des 1000 verges sur des réceptions pour une quatrième année de suite.

Sinopoli mène la LCF au chapitre des réceptions (45) et des verges après l’attrapé (227), et il pointe au deuxième rang du circuit pour les verges sur des réceptions avec 552. S’il maintient ce rythme, Sinopoli terminera la campagne 2018 avec 135 attrapés: il s’agirait d’un record pour une équipe d’Ottawa, et du deuxième plus haut total de l’histoire de la LCF, devant les 126 attrapés d’Allen Pitts en 1994.