Kenny Shaw croyait pouvoir améliorer ses statistiques en s’amenant à Ottawa.

Shaw libéré par le Rouge et Noir

Le Rouge et Noir a fait le ménage chez ses receveurs à trois semaines de son traditionnel mini-camp à la Place TD.

Kenny Shaw, Quincy McDuffie et Joshua Stangby ont été libérés. Le premier avait été la principale embauche de l’équipe sur le marché des joueurs autonomes en février 2017, mais une blessure à une cheville puis à un genou l’ont limité à six passes captées pour 66 verges en trois matches.

« Ce n’est pas une décision facile, surtout dans le cas de Shaw. Mais ça faisait un bout de temps par contre que nous y pensions », a avoué le directeur général Marcel Desjardins.

Shaw, 26 ans, avait dépassé le cap des 1000 verges de réception en 2016 chez les Argonauts de Toronto. Il croyait pouvoir améliorer ses statistiques en s’amenant à Ottawa.

Quant à McDuffie, il s’était joint au Rouge et Noir à fort prix au milieu de la saison. Ce receveur et spécialiste des retours a aussi passé plus de temps à l’infirmerie que sur le terrain.

Desjardins a reconnu que McDuffie s’est avéré une déception. « Du point de vue qu’il n’a jamais été capable de rester en santé, de faire ce que l’on attendait de lui, a précisé le DG.

«Nous ne voulions pas courir de risque que ce scénario se produise à nouveau cette saison. Nous ne pouvions pas nous permettre ça.»

Shaw et McDuffie devaient toucher un salaire important en 2018. L’argent économisé a déjà été dépensé. Elle a notamment servi à assurer des augmentations de salaire à Brad Sinopoli et Diontae Spencer, qui ont obtenu de nouveaux contrats durant l’hiver.

Le départ de Stangby surprend un peu. Il avait participé à 13 parties en 2017, captant 41 passes pour 478 verges et cinq touchés.

Le Rouge et Noir se retrouve maintenant avec seulement trois cibles connues pour son quart-arrière Trevor Harris. En plus de Sinopoli et Spencer, Greg Ellingson sera de retour cette saison.

La direction espère qu’une recrue américaine épate au camp d’entraînement. Elle étudie sérieusement aussi la possibilité d’aligner deux receveurs canadiens dans son alignement partant.

Julian Feoli-Gudino, Austen Hartley et Austin Reuland s’avèrent dans la mire des entraîneurs pour évoluer aux côtés de Sinopoli. «Ou ça pourrait être un gars que nous allons choisir au repêchage», a avancé Desjardins.

Le Rouge et Noir tiendra d’ici le 13 mai six camps d’évaluation destinés à des joueurs autonomes toujours sans contrat. Ses dépisteurs se rendront à Indianapolis, Durham, Houston, Seattle, Atlanta et Las Vegas dans l’espoir de dénicher une perle rare.