Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Pruneau veut que la LCF se concentre sur sa saison et non la XFL

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Est-ce que le Rouge et Noir pourrait affronter les Renegades de Dallas dans un an? Est-ce la fin du football à trois essais à Ottawa et ailleurs au Canada? Est-ce que la Ligue canadienne de football (LCF) s’avère en si mauvaise posture qu’elle songe vraiment à un mariage avec un circuit qui s’est planté à deux reprises?

Les spéculations les plus folles allaient bon train mercredi dans les heures qui ont suivi une annonce ayant pris tout le monde par surprise, à commencer par les joueurs. La LCF a confirmé qu’elle explorera des «possibilités d’harmonisation» avec la XFL, que des discussions exploratoires officielles seront amorcées afin de «collaborer et innover en matière de développement du football».

«Encore une fois, les joueurs n’ont pas été mis au courant de ça. Je trouve ça frustrant», a déploré le maraudeur du Rouge et Noir, Antoine Pruneau.

«Ça laisse beaucoup de questions, a-t-il ajouté. Je pense que la ligue canadienne devrait plutôt se concentrer en ce moment à avoir une saison 2021.»

La LCF est un des rares circuits professionnels qui n’a pas présenté de parties l’an dernier en raison de la pandémie. Son plan de retour au jeu en vue de l’été prochain semble flou pour l’instant.

Peu de détails ont filtré. Pourtant, les camps d’entraînement devraient commencer en principe dans 10 semaines.

Pruneau ne s’avère pas contre l’idée de tâter le terrain auprès de la XFL, qui comptait huit équipes aux États-Unis avant que ses activités soient suspendues le printemps dernier en raison de problèmes financiers.

L’ancien joueur des Stampeders de Calgary devenu lutteur et acteur, Dwayne «The Rock» Johnson, s’est allié à Dany Garcia et la société RedBird Capital pour racheter ce circuit américain. L’automne dernier, il avait annoncé que les activités reprendraient au printemps 2022.

La XFL a toutefois confirmé mercredi qu’elle mettait sur pause ses plans d’une saison 2022 «en attendant le dénouement de ses pourparlers» avec la LCF. Tout pour alimenter les rumeurs d’une possible union.

«Je pense que c’est toujours bon d’explorer toutes les options possibles. Il pourrait peut-être y avoir quelque chose de positif, a reconnu Antoine Pruneau.

«Mais on ne peut pas renier notre produit. La qualité de jeu est bonne ici. Après la NFL, la LCF est la ligue est la plus forte. Il faut faire très attention pour ne pas frustrer nos partisans en changeant plusieurs règles. Je trouve que ça sort pas mal de nulle part tout ça.»

Des propos qui ont été répétés ailleurs par plusieurs autres joueurs étoiles.

Chez le Rouge et Noir, la direction se montre prudente devant cette annonce conjointe.

«La déclaration explique que la LCF va passer du temps avec la XFL afin de connaître sa vision pour le football en Amérique du Nord et sur la scène mondiale, s’échanger des notes et voir ce qu’ils peuvent faire ensemble. Ça fait du sens», a soutenu le président et chef de la direction de l’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG), Mark Goudie, qui a été informé de cette initiative durant le week-end.

«Il n’y a rien qui reste secret dans notre ligue. La LCF voulait s’assurer de dévoiler ça tout de suite pour éviter que des gens pensent qu’il y a un sinistre plan en place.»

Goudie affirme qu’il est «un peu prématuré» de sauter à des conclusions, que «tout le monde a les mêmes questions et inquiétudes». Du même souffle, il a noté que le commissaire Randy Ambrosie a été embauché à l’époque avec le mandat clair de faire croître le football canadien qui était en déclin en plus de revoir le modèle d’affaires de la LCF.

«On a vu Randy parler de la LCF 2.0 et parler de mondialisation. Je pense que c’est juste naturel de poursuivre dans cette direction en discutant avec la XFL, un circuit qui a été acquis par des gens assez impressionnants.»

Et puis la saison 2021?

Le discours du Rouge et Noir n’a pas changé.

«Je suis optimiste que nous jouerons du football ici à la Place TD en 2021 avec des partisans. Je ne sais juste pas quand ça commencera et combien de spectateurs seront permis», lance Mark Goudie.