Antoine Pruneau doit voir un médecin sous peu. « Il a un petit problème avec sa main », a déclaré l’entraîneur-chef du Rouge et Noir, Rick Campbell.

Pruneau blessé à la main gauche

Les joueurs du Rouge et Noir d’Ottawa n’ont eu droit qu’à une seule, petite journée de repos après le match de samedi.

Ils reprendront le collier vendredi, à Winnipeg. Il n’y a donc pas une seule seconde à perdre!

La mauvaise nouvelle, c’est que tous les joueurs n’ont pas été capables de prendre part au léger entraînement d’orientation, lundi midi. 

On a surtout noté l’absence d’Antoine Pruneau. 

Le capitaine de la défensive a suivi le déroulement de la journée sur les lignes de côté, le bras gauche bandé.

«Il a un rendez-vous chez le médecin. On verra bien comment les choses vont se dérouler. En attendant, on se croise les doigts et on espère que tout va se passer pour le mieux. On devrait avoir plus de détails à vous communiquer prochainement», a commenté l’entraîneur-chef Rick Campbell.

Espérer que «tout se passe pour le mieux». C’est vague.

A-t-il des chances d’affronter les Blue Bombers?

«Ouais... Il doit voir un docteur. Il a un petit problème avec sa main. Nous ne savons pas encore exactement ce que ça implique», a précisé le coach.

Le moment serait plutôt mal choisi pour que Pruneau s’absente. 

Le Rouge et Noir vient de perdre ses deux dernières parties. 

Les Bombers sont invaincus et ils ont marqué 48 points dans leur dernier match devant leurs partisans.

La saison de l’ailier Danny Mason est déjà compromise et le secondeur Kevin Brown fils a raté le match de samedi dernier.

Au moins, dans le cas de Pruneau, il y a de l’optimisme. 

Il y a toujours de l’optimisme lorsque Pruneau se retrouve à l’infirmerie.

«Antoine, c’est un gars qui est fait tough», nous rappelle Jean-Philippe Bolduc.

Le spécialiste des unités spéciales a été le colocataire de Pruneau pendant un bon bout de temps.

«Ce que je sais, c’est qu’Antoine est capable d’en prendre. Il a joué le dernier match au grand complet avec ce problème. S’il est capable de négocier quelque chose, avec son médecin, il devrait se trouver sur le terrain, avec nous autres, à Winnipeg.»

Crockett progresse

Il faudra donc attendre quelques heures avant de savoir si le Rouge et Noir apportera quelques modifications à sa formation, cette semaine.

On sait qu’après le match de samedi, le directeur général Marcel Desjardins était de très mauvaise humeur.

Rick Campbell a répété, lundi, que son quart-arrière Dominique Davis n’avait pas à s’inquiéter.

«Dom est notre homme. On aime Dom», a-t-il spécifié.

L’entraîneur a cependant laissé entrevoir des changements importants à la position névralgique de demi à l’attaque.

L’équipe utilisera encore deux joueurs, cette semaine. Le jeune John Crockett fera équipe avec le vétéran Mossis Madu.

«Nous les aimons, tous les deux. Mon discours ne change pas», dit Campbell.

Mais...

«Je vais essayer de les garder, tous les deux, dans notre formation. On va essayer de leur trouver une utilité, tous les deux, jusqu’à la fin de la saison.»

Crockett a conservé de meilleures statistiques que Madu, le week-end dernier. 

Il a conservé une moyenne de 7,8 verges gagnées par course.

«Il est déterminé. Quand il court, il a un but bien précis en tête. Il a été constant. Comme au camp d’entraînement.»